International
URL courte
Mort du général iranien Soleimani (94)
29430
S'abonner

En 2011, Donald Trump prophétisait sur Twitter que Barack Obama allait déclencher une guerre contre l’Iran pour se faire réélire. En 2020, dernière année de son mandat, le Président américain a fait écho à lui-même en donnant l’ordre d’exécuter le général iranien Soleimani.

Particulièrement actif sur Twitter depuis longtemps, Donald Trump a publié, bien avant son élection à la tête des États-Unis, de nombreux messages sur son prédécesseur, Barack Obama. Il a notamment prédit que ce dernier allait attaquer l’Iran afin de se faire réélire. Plusieurs de ses tweets ont été ressortis au lendemain de la mort de Qassem Soleimani tué ce 3 janvier dans un raid américain.

En octobre 2012, il prédisait notamment : «maintenant que les sondages sont en chute libre pour Obama, regardez-le lancer une frappe contre la Libye ou l’Iran. Il est désespéré». Pour rappel, Trump a lui-même ordonné l’exécution du général iranien. Alors que la nouvelle se propageait, il a tweeté un drapeau américain, sans faire d’autre commentaire.

Près d’un an plus tard, en septembre 2013, Trump faisait un rappel à sa propre prédiction : «Rappelez-vous de ce que j’ai dit précédemment: Obama attaquera un jour l’Iran pour montrer à quel point il est fort».

L’économiste Lars Christensen n’a pas manqué de remarquer un étrange écho à ces événements en publiant la une du New York Times datée du 17 décembre 1998. Bill Clinton avait alors annoncé une frappe aérienne sur l’Irak alors qu’une procédure de destitution à son encontre était en cours.

Christensen a également publié une petite vingtaine d’anciens tweets du Président américain, tous suggérant qu’Obama s’apprête à se lancer dans un conflit contre Téhéran pour augmenter ses chances d’être réélu.

«WWIII» en top tendance sur Twitter

Vendredi 3 janvier, #WWIII a été le hashtag le plus mentionné sur Twitter. De nombreux internautes craignent, ou plaisantent du fait que Trump vienne de déclencher une troisième guerre mondiale en tuant un important chef militaire iranien.

Le nom de Franz Ferdinand a également été mentionné de nombreuses fois sur le réseau social. Il ne s’agit pas d’une référence au groupe de rock britannique, mais bien à l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche, qui a été assassiné en 1914 à Sarajevo. Sa mort est considérée comme l’événement déclencheur de la Première Guerre mondiale.

Dossier:
Mort du général iranien Soleimani (94)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
destitution, mandat, Twitter, élections, Iran, États-Unis, guerre, Qassem Soleimani, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook