International
URL courte
Mort du général iranien Soleimani (94)
9836
S'abonner

Le centre de Téhéran est noir de monde lundi matin en hommage au général iranien Qassem Soleimani tué le 3 janvier par une frappe américaine en Irak.

Des milliers d’Iraniens se sont rassemblés dans le centre de Téhéran, ce 6 janvier, pour rendre un dernier hommage au général Qassem Soleimani tué vendredi par une frappe américaine en Irak.

Portrait du commandant en main, la foule s'est amassée bien avant 08h00 (04h30 GMT) aux abords de l'Université de Téhéran, où le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, doit présider dans la matinée une prière en l'honneur du soldat le plus populaire d'Iran.

Le guide suprême iranien prie devant le cercueil

Le guide suprême iranien a présidé une courte prière à l'Université de Téhéran devant le cercueil du général Soleimani.

Entouré du Président iranien Hassan Rohani, du président du Parlement Ali Larijani, du chef des Gardiens de la Révolution, le général Hossein Salami et du chef de l'Autorité judiciaire, Ebrahim Raïssi, l'ayatollah Ali Khamenei a prononcé une prière en arabe peu après 9h30 (6h00 GMT) avant de quitter les lieux.

Dossier:
Mort du général iranien Soleimani (94)

Lire aussi:

Couvre-feu à 21h: le bois de Boulogne, un no man’s land – vidéo
Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
Qassem Soleimani, hommage, Téhéran, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook