International
URL courte
335
S'abonner

Le ministre paraguayen de la Santé a confirmé que le Président Mario Abdo Benítez était atteint de la dengue. Selon les médecins, le dirigeant est «dans un très bon état général» et continue à exercer ses fonctions.

Le Président du Paraguay, Mario Abdo Benítez, est atteint de la dengue, a confirmé mercredi 22 janvier le ministre de la Santé Julio Mazzoleni lors d'une conférence de presse diffusée par ABC Digital.

«Actuellement, nous disposons des résultats d’analyses qui confirment que le Président est atteint de la dengue», a annoncé Julio Mazzoleni, tout en précisant que le leader paraguayen «est dans un très bon état général».

​M.Mazzoleni a également noté que le Président continuerait à exercer ses fonctions, mais avec de légères restrictions. Au moment de l’annonce, il lui a été prescrit de se reposer pendant 48 heures.

Un malaise inattendu

Le 21 janvier, le Président paraguayen a abandonné de manière inattendue un événement public à Alto Paraná après un malaise.

Il a été transféré par avion dans sa résidence d'Asunción, où il a subi des examens et des tests sanguins. Selon le ministre de la Santé, la fièvre de Mario Abdo Benítez a dépassé les 38,5 degrés.

Symptômes de la dengue

La dengue, aussi appelée «grippe tropicale», est une maladie virale transmise à l’homme par certains moustiques du type Aedes. L’incidence de la dengue progresse actuellement de manière très importante et l’inscrit aujourd’hui au rang des maladies dites «ré-émergentes». L’OMS estime à 50 millions le nombre de cas annuels, dont 500.000 cas de dengue hémorragique qui sont mortels dans plus de 2,5% des cas, rappelle l’Institut Pasteur.

Selon la fondation française, la dengue «classique» se manifeste brutalement après deux à sept jours d’incubation par l’apparition d’une forte fièvre souvent accompagnée de maux de tête, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et d’une éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole. Au bout de trois à quatre jours, une brève rémission est observée, puis les symptômes s’intensifient. La guérison s’accompagne d’une convalescence d’une quinzaine de jours.

La forme hémorragique de la maladie est extrêmement sévère: la fièvre persiste et des hémorragies multiples, notamment gastro-intestinales, cutanées et cérébrales, surviennent souvent.

Traitement

Il n’existe ni traitement curatif spécifique ni vaccin contre la dengue. Le traitement est avant tout symptomatique, notamment de la douleur et de la fièvre. L’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiqués du fait du risque hémorragique.

Il y a quelques jours, le gouvernement paraguayen avait annoncé qu'il se préparait à une forte épidémie qui culminerait en février. En 2019, le pays a enregistré environ 11.000 cas de dengue, neuf personnes sont décédées des suites de la maladie.

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Au Cameroun, les mangeurs de chats et de chiens n’en démordent pas…
Un incident survient entre des blindés russes et américains en Syrie – vidéo
Des Su-24 russes détruisent un char et 6 véhicules blindés des terroristes en Syrie
Tags:
maladies, dengue, Mario Abdo Benitez, Paraguay
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook