International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
181
S'abonner

La Chine, où sont fabriqués et assemblés la plupart des appareils et gadgets d’Apple, pourrait ne plus être en mesure d’assurer la chaîne d’approvisionnement du géant américain en raison des mesures liées au coronavirus, a indiqué Bloomberg. La production du prochain iPhone «low cost» est particulièrement menacée.

À cause de l’épidémie de coronavirus, les bases manufacturières chinoises risquent de poser problème au géant technologique américain, Apple. En effet, certains partenaires locaux de la marque à la pomme, comme Foxconn pour la fabrication et Pegatron pour l’assemblage, pourraient faire face à des mesures de quarantaine, bien que situées à plus de 500 kilomètres de Wuhan, le centre de l’épidémie.

«Je ne peux pas imaginer un scenario dans lequel la chaîne d’approvisionnement n’est pas perturbée», a déclaré à Bloomberg un spécialiste de l’industrie, Patrick Moorhead, de Moor Insights & Strategy. «S’il y a un hic dans les matières premières, la fabrication, l’assemblage, les tests ou le transport, il y aura une perturbation», a-t-il affirmé.

Le gouvernement chinois a décidé de prolonger les congés du Nouvel An lunaire afin de limiter au maximum les déplacements de la population. Foxconn, qui possède une usine à Wuhan, a expressément demandé à ses employés de ne pas revenir. D’autres usines pourraient être fermées, notamment dans la province de Henan, où de plus en plus de personnes infectées sont déclarées, et où un quart des smartphones du pays sont fabriqués.

Si Apple n’emploie directement que 10.000 personnes en Chine, ses partenaires dans la chaîne logistique en comptent plusieurs millions. Apple craint que des mesures de quarantaine, comme celles appliquées à Wuhan, ville de 11 millions d’habitants, soient étendues à d’autres villes et régions, à mesure que l’infection se propage.

La production du prochain iPhone davantage menacée

Toujours selon Bloomberg, Apple avait augmenté la production de son dernier modèle d’iPhone pour faire face à une demande plus forte que prévue. Les ventes de ce smartphone ne décollent souvent qu’en septembre, date à laquelle les nouveaux modèles sont généralement lancés.

Cependant, l’apparition du virus pourrait bien perturber la production, prévue en février, du prochain iPhone «low cost». Un appareil qui serait destiné à une plus large part de marché et compatible avec la 5G. Sa présentation officielle devrait avoir lieu dès mars, d’après de premières informations de l’agence américaine.

Selon le dernier bilan, l’épidémie de pneumonie virale a tué plus de 100 personnes et en a contaminées 4.500. Vendredi 31 janvier, un premier groupe de Français bloqués à Wuhan devrait être rapatrié par avion.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Le SDF décédé au commissariat de Béziers filmé lors de son interpellation musclée – vidéo
Covid-19, en continu: la Belgique dépasse la barre des 3.000 morts
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Tags:
Bloomberg, logistique, production, Chine, iPhone, Apple, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook