International
URL courte
215104
S'abonner

La partie américaine a pris la décision d’élargir ses principales bases syriennes, affirme l’agence Anadolu. Selon ses informations, des combattants des YPG seront impliqués dans les travaux.

Les États-Unis envisagent d’élargir leurs deux plus grandes bases syriennes, rapporte l’agence turque Anadolu en citant des sources locales.

Il s’agit de la principale base américaine, laquelle se trouve à proximité du champ pétrolifère d’Omar, ainsi que de la base de Tal Baidar, située dans le nord-ouest de la province de Hassaké. L’agence souligne que les USA ont décidé d’étendre ces installations sur fond de montée des tensions entre Washington et Moscou.

Les travaux seront réalisés avec l’aide des miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), affirme Anadolu.

En décembre 2019, Bachar el-Assad avait accusé les États-Unis de vendre secrètement du pétrole syrien à la Turquie. Selon lui, les gisements pétrolifères situés dans l’est du pays avaient été exploités par des terroristes de Daech* et du Front al-Nosra*.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
Tags:
Unités de protection populaire kurdes (YPG), États-Unis, Syrie, Front al-Nosra, Daech
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook