International
URL courte
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)
4917176
S'abonner

Les forces armées turques ont frappé plus de 50 cibles de l’armée syrienne à Idlib, deux chars ont été neutralisés et un capturé, un système antiaérien et un dépôt d’armes détruits, a précisé le ministère turc de la Défense nationale.

Le ministère turc de la Défense nationale a annoncé avoir effectué le 11 février de nouvelles frappes contre des cibles des forces gouvernementales syriennes.

«Selon les dernières informations obtenues de diverses sources près d’Idlib, 51 cibles gouvernementales syriennes ont été frappées, ont été neutralisés deux chars, un système antiaérien, un dépôt d’armes, alors qu’un char a été capturé», a écrit le ministère sur Twitter.

Ces derniers jours, des négociations russo-turques consacrées à la situation dans le gouvernorat d’Idlib se déroulaient à Ankara. La Turquie insistait sur le maintien de ses postes d’observation à Idlib, d'après la chaîne de télévision TRT.

Hélicoptère touché

Le 10 février, la Défense turque a affirmé avoir neutralisé un hélicoptère syrien dans le gouvernorat d'Idlib lors de sa riposte aux tirs de l'armée syrienne. Un total de 115 cibles ont été visées, 101 ont été touchées.

Les tirs de l'armée syrienne contre un poste d'observation dans le nord d'Idlib avaient fait cinq morts et cinq blessés parmi les soldats turcs, a précisé le ministère.

Le 3 février, huit soldats turcs avaient été tués en Syrie dans des tirs des forces syriennes. Le Président Erdogan avait par la suite qualifié d’«incontrôlable» la situation dans le gouvernorat.

Dossier:
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)

Lire aussi:

Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs bâtiments s'effondrent - images
Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
L’archevêque de Toulouse estime qu’«on ne se moque pas impunément des religions» après l’attentat de Nice - vidéo
Tags:
Syrie, Turquie, Idlib
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook