International
URL courte
15777
S'abonner

L’armée américaine a annoncé avoir découvert et saisi une grande quantité d'armes iraniennes présumées lors d’une opération tenue le 9 février en mer d’Arabie.

Le croiseur USS Normandy (CG60) de la Marine américaine a saisi des armes soupçonnées d'être de «conception et de fabrication» iraniennes, dont quelque 150 missiles antichar guidés et trois missiles à bord d’un voilier en mer d’Arabie, a annoncé jeudi 13 février le Commandement central des États-Unis (CENTCOM).

«Nous avons saisi 150 missiles antichar guidés Dehlavieh, qui sont des copies iraniennes des missiles antichar russes Kornet […] ainsi que trois missiles sol-air, des lunettes de tir thermiques, des éléments iraniens de drones et d’autres munitions et composants d’armes», indique le communiqué.

Toutes les armes «étaient de conception et de fabrication iranienne», a affirmé le CENTCOM, avant de publier des images de ces armes.

Une vidéo publiée par le commandement montre des membres de la Marine américaine à bord du voilier lors de cette opération tenue le 9 février.

​Selon le communiqué, de nombreuses armes confisquées en mer d’Arabie sont «identiques» à celles saisis par le destroyer USS Forrest Sherman à bord d’un bateau dans la mer d’Arabie le 25 novembre 2019.

«Nous avons considéré ces armes comme étant d’origine iranienne et destinées aux Houthis au Yémen, ce qui constitue une violation d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies interdisant la fourniture, la vente ou le transfert direct ou indirect d'armes aux Houthis» poursuit le CENTCOM.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
Iran, armes, USS Normandy, mer d'Arabie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook