International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (652)
226
S'abonner

Une passagère américaine qui avait voyagé sur le paquebot Westerdam a été contaminée par le coronavirus, selon les autorités sanitaires malaisiennes qui l’ont examinée après son départ en avion du Cambodge, vendredi 15 février. Les autorités locales ont commencé à rechercher tous les passagers qui volaient avec elle.

Une Américaine de 83 ans qui voyageait à bord du bateau de croisière Westerdam, lequel avait accosté au Cambodge, a été testée positive au nouveau coronavirus à son arrivée par avion en Malaisie, rapporte le New Straits Times en se référant aux autorités sanitaires malaisiennes.

Tous les prélèvements s’étaient révélés négatifs après un premier examen médical effectué au Cambodge le 14 février. Environ 145 touristes voguaient à bord du Westerdam, lequel appartient à la compagnie Holland America Line. Ils sont arrivés en Malaisie par avion le jour même.

Les symptômes ont commencé à apparaître chez une citoyenne américaine après l'atterrissage à l'aéroport de Kuala Lumpur. Elle a été envoyée passer un examen médical et les tests de dépistage ont confirmé la contamination.

Recherche des passagers qui peuvent être infectés

Les autorités du pays ont alors commencé à chercher les compagnons de voyage de l'Américaine ayant volé jusqu’à Kuala Lumpur avec elle.

Le vice-ministre malaisien de la Santé, Lee Boon Chye, a indiqué que la compagnie aérienne avait déjà demandé des informations sur tous les passagers et membres d'équipage présents à bord du paquebot. Par peur de la propagation de la maladie, le ministère espère détecter les personnes qui sont entrées en contact avec la touriste contaminée et les placer en quarantaine pour deux semaines.  

Dans le même temps, selon l'agence Bloomberg, des représentants de la compagnie aérienne KLM ont refusé samedi 15 février d'embarquer de Kuala Lumpur à Amsterdam un groupe de personnes qui se trouvaient auparavant à bord de ce même paquebot. D’après le ministère néerlandais des Affaires étrangères, au moins deux citoyens des Pays-Bas se trouvaient parmi eux.

Le navire de croisière Westerdam, avec à son bord 1.455 passagers et 802 membres d’équipage, avait quitté Hong Kong le 1er février. Il devait faire escale dans plusieurs ports du Japon, mais les autorités ont protesté de peur que des touristes puissent être infectés par le coronavirus. Plus tard, le Westerdam a été interdit d’accoster aux Philippines, à Taiwan et en Thaïlande. Il a navigué pendant plus d'une semaine avant d'être autorisé à jeter l’ancre dans un port du Cambodge.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (652)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
contamination, Covid-19, navires, Cambodge, Malaisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook