International
URL courte
6273
S'abonner

Le nouveau premier ministre de la république autoproclamée du Kosovo a annoncé l’annulation des taxes douanières de 100% frappant les produits importés de Serbie centrale, appelant Belgrade à reconnaître le Kosovo.

Le Kosovo annule les droits de douane de 100% sur les produits serbes à partir du 15 mars, a annoncé jeudi 27 février le premier ministre de cette république autoproclamée, Albin Kurti, lors d’une conférence de presse.

«L’annulation des taxes à partir du 15 mars est un geste de bonne volonté de notre part […]. Nous espérons que le gouvernement serbe réagira en arrêtant la campagne [visant à saper la reconnaissance du Kosovo par des pays tiers, ndlr]», a indiqué M.Kurti.

Taxes de la discorde

Pristina a introduit des droits de douane de 100% sur nombre de produits importés de Serbie et de Bosnie-Herzégovine en novembre 2018, déclarant qu’il ne lèverait ces sanctions que lorsque la Serbie aura reconnu l’indépendance du Kosovo.

Belgrade œuvre pour la levée de ces mesures douanières. Les représentants de l’UE et des États-Unis se sont aussi exprimés en faveur du dialogue entre Belgrade et Pristina et la levée des taxes.

Le premier vice-Premier ministre et ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dacic a déclaré fin janvier que 95 pays membres de l’Onu ne reconnaissaient pas l’indépendance du Kosovo, alors que 93 la reconnaissaient et cinq autres étaient indécis. La Serbie avait déclaré à maintes reprises que la levée des taxes douanières de 100% frappant les produits serbes était une condition sine qua non pour entamer des négociations avec Pristina.

En 1999, la confrontation entre les séparatistes albanais de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) et l’armée et la police yougoslaves s’est terminée par les bombardements de la Yougoslavie, qui comprenait alors la Serbie et le Monténégro actuels, par les forces de l’Otan.

Le parlement kosovar a unilatéralement proclamé l'indépendance du Kosovo par rapport à la Serbie le 17 février 2008. En 2010, la Cour internationale de justice (CIJ) a reconnu cette décision comme légitime dans un avis consultatif. Parmi les États qui ne reconnaissent pas la république autoproclamée figurent notamment la Russie, la Chine, Israël, l’Iran, l’Espagne et la Grèce.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau dans le Val-de-Marne
Manif pro-Palestine interdite: le conflit israélo-palestinien s’invite aux présidentielles françaises de 2022
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
taxes, Serbie, Kosovo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook