International
URL courte
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)
3830172
S'abonner

Les forces turques ont riposté après qu'une trentaine de leurs soldats sont morts jeudi dans les frappes syriennes dans le gouvernorat d'Idlib.

Après avoir déploré la mort d'une trentaine des leurs à Idlib, les militaires turcs ont riposté en frappant les positions syriennes.

«Avec le soutien de nos forces armées, des attaques aériennes et terrestres ont été lancées contre les positions du régime [syrien, ndlr], et nous continuerons de frapper davantage», a déclaré dans un communiqué le directeur de la communication du Président turc, Fahrettin Altun.

«Nos valeureux soldats seront vengés», a déclaré M.Altun.

Cibles hostiles

«La Turquie reconnaît dorénavant tous les militaires [gouvernementaux syriens, ndlr] comme des cibles ennemies», a lancé le porte-parole du Parti de la justice et du développement (AKP) Omer Celik, cité par le journal Sabah.

Les annonces surviennent après que 33 soldats turcs ont trouvé la mort dans une frappe aérienne dans le gouvernorat d'Idlib. 32 autres restent hospitalisés, leur pronostic vital n'est pas engagé.

Le gouverneur de la province de Hatay, Rahmi Dogan, a exprimé ses condoléances aux proches des victimes.

Dossier:
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Le nombre journalier de cas de Covid-19 remonte au-dessus des 21.000 en France
Un Su-27 russe intercepte trois avions militaires français pour le troisième jour d'affilée
Tags:
Idlib, Syrie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook