International
URL courte
0 316
S'abonner

Une bande de voyous a brisé la vitrine d’un magasin à Londres pour tenter de voler de l'alcool. L’incident est survenu alors que la capitale britannique fait face à la pandémie de coronavirus.

Six personnes ont fracassé la vitrine d’un magasin de Londres pour y voler des boissons alcoolisées, rapporte le Daily Mail.

D’après la source, les employés se sont interposés.

Une caméra a enregistré le moment des faits. La vidéo montre les voyous jetant des projectiles dans la vitrine, laquelle se brise. Ils prennent ensuite la fuite.

Les employés ont alerté la police.

Les forces de l’ordre se sont rendues sur place et ont interpellé les malfrats, quatre hommes de 20 à 22 ans, sur des soupçons de vol et de dommages criminels.

En outre, les policiers ont indiqué au média qu’il ne s’agissait pas d’un cas isolé. Selon eux, il y a eu quatre arrestations pour des faits similaires au cours des derniers jours.

D’après le Daily Mail, ces incidents ont lieu alors que de nombreux supermarchés de la capitale britannique sont dévalisés, les habitants faisant des stocks en raison de la pandémie. 

Le gouvernement a souligné qu'il n'y avait pas de pénurie en appelant à éviter la panique.

Le coronavirus sévit dans le monde

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré le 11 mars que le Covid-19 avait un caractère pandémique. Depuis sa détection en décembre dernier en Chine, le virus a déjà contaminé plus de 240.000 personnes dans le monde et en a tué plus de 10.000.

Pour lutter contre sa propagation, plusieurs pays sont confinés.

Au Royaume-Uni, le Covid-19 a touché plus de 3.000 personnes et en a tué 144, selon le dernier bilan en date.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Tags:
malfaiteurs, Covid-19, Londres, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook