International
URL courte
291824
S'abonner

Les militaires israéliens ont procédé ce jeudi 2 avril à l’évacuation des personnes âgés de la ville de Bnei Brak, où un habitant sur trois est actuellement testé positif au coronavirus.

L'Armée de défense d'Israël a annoncé ce jeudi 2 avril avoir déjà déployé 12.000 hommes dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Parmi les tâches prioritaires figure l’évacuation des civils âgés de la ville de Bnei Brak, située dans la banlieue nord-est de Tel Aviv et habitée par une majorité d'ultra-orthodoxes.

Avec ses quelque 200.000 habitants, la ville est considérée comme l’un des épicentres de l’épidémie avec Jérusalem. Les autorités israéliennes imputent cela au fait que les juifs ultra-orthodoxes font très souvent fi des strictes règles de confinement.

Ainsi le Dr Ran Saar, chef de l’organisation de maintien de la santé Maccabi a déclaré, ce jeudi 2 avril devant le comité de la Knesset chargé de la lutte contre l’épidémie, que 38% de la population de la ville avaient déjà contracté le virus, rapporte le Times of Israel.

C’est dans cette contexte-là que la décision a été prise d’évacuer 4.500 des civils âgés de Bnei Brak vers les structures de quarantaine de Tsahal.

Israël face au Covid-19

D’après le dernier bilan du ministère israélien de la Santé, depuis le début de l’épidémie, les médecins ont recensé 6.857 cas de contamination par le virus qui a causé la mort de 36 personnes. 108 malades se trouvent en réanimation, 338 personnes ont guéri.

Lire aussi:

L'ancien Président français Valéry Giscard d'Estaing est décédé
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Tags:
Armée de Défense d'Israël, Covid-19, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook