Maghreb
URL courte
272519
S'abonner

Au Maroc, chrétiens, juifs et musulmans sont conviés mercredi 25 mars à 20h à prier ensemble pour demander au Seigneur de les aider à surmonter l’épreuve de la maladie du coronavirus, écrit l’archevêque de Rabat sur son compte Facebook.

Dans le contexte de la propagation de la pandémie du coronavirus, l’archevêque de Rabat, le cardinal Cristobal Lopez Romero, a appelé l’ensemble des fidèles des trois religions monothéistes à prier au même moment ce mercredi 25 mars à 20h.

En effet, sur sa page Facebook, l’archevêque écrit: «Contre la pandémie du coronavirus, une pandémie de prière». «Juifs, chrétiens et musulmans, tous unis dans la prière, […] allumons tous une bougie devant une fenêtre et prions ensemble», invite-t-il.

Les juifs prieront ou chanteront la Shemá Israël, les chrétiens le Notre Père et les musulmans la Fatiha, explique-t-il, tout en proposant d’observer un moment de silence. Ces prières peuvent se faire à voix basse ou à haute voix, individuellement, en groupe ou en famille, conclut-il.

Le Maroc, pays de diversité religieuse

Au royaume chérifien, le nombre de Marocains de confession chrétienne est estimé à 13.000, selon les estimations des associations des droits de l’Homme, citées par Assabah. Ils sont essentiellement à Marrakech, Tanger et Meknès. Les juifs sont eux sont estimé à 1.500 fidèles. Le Maroc est un pays majoritairement musulman.

Selon le dernier bilan officiel du ministère marocain de la Santé, 159 cas de contamination au coronavirus sont pris en charge dans les hôpitaux, cinq personnes sont décédées et six ont guéri. La distribution régionale montre que plus de 60% des cas sont concentrés dans les régions Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès.

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth, dont le directeur, en détention
Tags:
musulmans, chrétiens d'Orient, chrétiens, Juifs, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook