International
URL courte
40734
S'abonner

En pleine pénurie de masques de protection, la Belgique essuie un nouveau coup dur: les trois millions de masques FFP2 commandés auprès d’un fournisseur chinois sont inutilisables, indique la RTBF. Suite à un contrôle réalisé en laboratoire, la marchandise s’est avérée non conforme.

Un nouveau lot de trois millions d’unités FFP2 livrés de Chine ne répond pas aux exigences de qualité, rapporte la Radio-télévision belge de la communauté française (RTBF). Un nouvel échec après celui de mars, quand cinq millions de masques ont été jugés inefficaces.

«Ils n’offrent pas une protection suffisante», a déclaré le 9 avril Philippe De Backer, ministre belge de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste.

Livrés le 2 avril à Bierset, les masques ont été ensuite contrôlés en laboratoire. Les résultats ont démontré l’absence des qualités requises pour ce type de protection.

Selon le ministre, c’est un «lourd revers» dans la recherche de masques censés garantir une meilleure protection contre le coronavirus. Suite à la révélation du défaut, un procès verbal a été rédigé, précise la RTBF.

Qualifiés de «filtres de cafés» par Het Laatste Nieuws, ces masques défectueux ont été commandés par le gouvernement auprès d’un fournisseur peu fiable, qui n’a pas assez d’expérience dans la fabrication d’équipements médicaux, souligne le quotidien.

Situation en Belgique

Auparavant, la Belgique avait reçu un stock de cinq millions de masques chirurgicaux livrés de Chine qui n’offraient déjà pas une protection suffisante contre le coronavirus, contrairement à ceux de types FFP2 et FFP3 commandés pour le personnel soignant.

Le nombre de décès causés par l’épidémie du Covid-19 a bondi en Belgique avec 3.019 morts, indique le dernier bilan officiel communiqué ce 10 avril par les autorités sanitaires et relayé par l’AFP. Plus de 24.900 cas de contamination y ont été recensés.

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Tags:
Covid-19, pénuries, Chine, masques, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook