International
URL courte
5724
S'abonner

Des témoins ont filmé des échauffourées entre groupes de jeunes en plein confinement à Liège. Il s’agirait de violences sur fond de trafic de stupéfiants, rapporte La Dernière Heure.

De violentes échauffourées entre plusieurs groupes de personnes en pleine rue ont été filmées  dans le quartier de Bressoux-Droixhe,  à Liège (Belgique), malgré le confinement instauré dans le pays.

Sur les séquences, deux groupes de jeunes se battent violemment en pleine rue.

En quelques instants, les forces de l’ordre arrivent sur les lieux, alors que les jeunes commencent à quitter la rue où les affrontements se sont tenus.

Il n’a été procédé à aucune interpellation, relève le quotidien généraliste La Dernière Heure. Toutefois, le parquet de Liège a été saisi et une enquête ouverte. Ces échauffourées ont eu lieu dans rue du Moulin et sur les quais le long de la Dérivation, précise le journal.

Violences sur fond de trafic de drogue?

Les médias locaux ont évoqué un courrier de Carine Clotuche, chef de groupe cdH (centre démocrate Humaniste) à Liège, adressé au bourgmestre en mettant l’accent sur le fait que d’après elle, les bagarres avaient eu lieu à cause de l’installation de dealers dans la ville.

«Les habitants, qui ont peur depuis un mois d’aller faire leurs courses de nourriture, se plaignent de l’absence de la police sur le terrain», a relayé Carine Clotuche citée par le média local Today in Liège.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
émeutes, police, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook