International
URL courte
8454
S'abonner

Un Syrien au volant d’un véhicule a été tué par l’armée américaine près d’un gisement pétrolier dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, relate l'agence d'État Sana se référant à une source informée.

Des militaires américains ont ouvert le feu le 1er mai sur une voiture civile qui a fait une sortie de route près du champ pétrolier de Koniko dans la banlieue de Deir ez-Zor en Syrie, a fait savoir l’agence de presse officielle syrienne Sana en citant une source informée.

L'homme au volant de la voiture a été tué, précise l’agence.

La présence américaine

Les forces des États-Unis restent présentes dans les gouvernorats syriens d'Hassaké et de Deir ez-Zor, en se concentrant autour de grands gisements pétroliers et gaziers. Les autorités syriennes ont plus d’une fois qualifié les activités de Washington de «banditisme d’État» ayant pour objectif de piller les ressources naturelles de la Syrie.

Les attaques de groupements armés non identifiés contre des véhicules militaires américains sont devenues de plus en plus fréquentes ces derniers mois dans le nord et le nord-est de la Syrie. Lors d’une récente attaque contre un tout-terrain américain, le 27 avril, deux militaires ont été portés disparus, le véhicule a été détruit.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
Tags:
Deir ez-Zor, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook