International
URL courte
10714
S'abonner

La porte-parole de la diplomatie russe a critiqué dans une interview à NTV la position des États-Unis sur le traité Ciel ouvert. Pour elle, les griefs à répétition formulés par Washington à l’égard de la Russie avant de se retirer de cet accord sont toujours injustifiés.

La partie américaine n’avait pas l’intention de discuter avec la Russie leurs griefs concernant le traité Ciel ouvert, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova dans une interview à une émission de la chaîne de télévision NTV.

«Les États-Unis inventaient tous les six mois de nouvelles explications préparant l’opinion publique à leurs démarches. Ils disaient qu’ils avaient de nombreux griefs envers la Russie. À chaque fois, il en avait des nouveaux, qu’ils ne pouvaient pas justifier. Mais surtout, ils n’avaient même pas l’intention d’en discuter dans le cadre du mécanisme existant», détaille-t-elle.

Le retrait

Donald Trump a annoncé le 21 mai que les États-Unis se retiraient du traité Ciel ouvert, accusant la Russie de ne pas le respecter. Selon lui, Moscou observait l’emplacement du Président américain lors de vols au-dessus des États-Unis. La Russie a rejeté ces accusations. M.Trump n'a toutefois pas exclu un retour à l'accord et l'élaboration de nouveaux arrangements.

La France et neuf autres pays européens ont regretté cette décision. Pour Moscou, ce retrait est «une autre étape du démantèlement de l'architecture de sécurité internationale».

Signé le 24 mars 1992, à Helsinki et ratifié par les États-Unis en 1993 et par la Russie en 2001, entré en vigueur le 1er janvier 2002, le traité Ciel ouvert prévoit des vols de surveillance non armés sur la totalité du territoire des États membres afin de renforcer la compréhension et la confiance mutuelle en permettant à tous ses participants de participer à la collecte d'informations sur les forces militaires des autres pays membres.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
Donald Trump, Maria Zakharova, Russie, États-Unis, Traité Ciel ouvert
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook