International
URL courte
6691
S'abonner

L’ambassadeur russe aux États-Unis s’est montré confiant quant à l’avenir du gazoduc Nord Stream 2, alors qu’un projet de loi américain prévoyant des sanctions a été porté au Sénat américain.

En dépit de nouvelles tentatives émanant de la part de personnalités politiques américaines d’arrêter le construction du gazoduc Nord Stream 2, il sera réalisé, a assuré lors d’un échange avec les journalistes l’ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoli Antonov.

«Ces deux derniers jours, une nouvelle vague sur la nécessité de sanctions contre la Russie concernant le Nord Stream 2. Je ne peux dire que le projet sera réalisé en dépit des entraves que nous créent les États-Unis», a-t-il déclaré.

Un projet de loi contre le Nord Stream 2 a plus tôt été porté au Sénat américain. Il prévoit des sanctions contre les compagnies d’assurance des navires engagés dans la pose du gazoduc. Le texte a été soutenu par cinq sénateurs des deux partis.

Un gazoduc qui reliera la Russie et l’Allemagne

Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction d’un gazoduc long de 1.230 kilomètres entre le littoral russe et l’Allemagne via le fond de la mer Baltique, passant par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives de la Finlande, de la Suède et du Danemark. D’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes par an, il acheminera l’or bleu depuis le champ gazier de Bovanenkovo (sur la péninsule russe de Yamal), l’un des plus grands du monde, selon le site officiel du projet.

Les États-Unis, qui font la promotion de leur gaz liquéfié en Europe, s’opposent à la réalisation du projet. En décembre, Washington a adopté des sanctions contre le Nord Stream 2, exigeant que les entreprises impliquées dans la pose des conduites en mer Baltique arrêtent les travaux. La société suisse Allseas, engagée dans le projet, a immédiatement rappelé ses bateaux.

Toutefois, la Russie a l’intention de mettre en exploitation le Nord Stream 2 au premier trimestre 2021 au plus tard, comme l’a annoncé Vladimir Poutine en janvier dernier.

En outre, Politico a récemment fait savoir, en se référant à un haut responsable américain, que la chancelière allemande et le Président américain avaient eu des débats enflammés au sujet de ce projet.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
États-Unis, Anatoli Antonov, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook