International
URL courte
337
S'abonner

En Côte d'Ivoire, 12 soldats ont été tués et six autres blessés ce jeudi dans une attaque dans le nord du pays contre un poste-frontière proche du Burkina Faso, a annoncé un haut gradé de l'état-major de l'armée.

Une attaque terroriste dans le nord de la Côte d'Ivoire, près de la frontière avec le Burkina Faso, a tué 12 soldats de l'armée ivoirienne, a déclaré à Reuters une source chez les hauts gradés de l'état-major. L'information a été confirmée également par l'AFP.

L'attentat s'est produit tôt dans la matinée. Les terroristes semblaient venir du Burkina Faso, a-t-elle précisé.

Deux autres gendarmes sont portés disparus. Un terroriste a été tué, a précisé la source.

«Il y a une dizaine de victimes», a affirmé une source ivoirienne à l'AFP. Une source ivoirienne a fait état de «12 morts dont 11 militaires et un gendarme» ainsi que de «6 blessés et 2 disparus» alors qu'une autre source ivoirienne parle de «9 morts». Une source burkinabé a également évoqué une «dizaine de victimes» au cours de cette première attaque djihadiste sur le sol ivoirien depuis l'attentat de Grand Bassam en 2016 (19 morts).

La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso ont lancé le mois dernier une opération militaire conjointe pour lutter contre la menace croissante des djihadistes liés à Al-Qaïda* et à Daech* dans la région du Sahel.

*Organisations terroristes interdites en Russie

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Menace de reconfinement: un «règlement de compte contre la population»?
Tags:
Burkina Faso, attentat, attaque, Côte d'Ivoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook