International
URL courte
121121
S'abonner

Après que plusieurs nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été relevés dans un abattoir de l’ouest de l’Allemagne, les autorités ont réintroduit pour la première fois un confinement local dans l'ensemble de l’arrondissement de Gütersloh afin de «calmer la situation » et «accroître les tests» de dépistage.

L'Allemagne a annoncé ce 23 juin pour la première fois un reconfinement local lié au nouveau coronavirus après l'apparition d'un foyer de contamination dans un grand abattoir où plus de 1.500 cas d'infections ont été détectés.

«Nous allons réintroduire un confinement dans l'ensemble du canton de Gütersloh», qui compte environ 360.000 habitants dans l'ouest du pays, a dit à la presse le dirigeant de la région, la Rhénanie du Nord-Westphalie, Armin Laschet.

Ce reconfinement, prévu dans un premier temps jusqu'au 30 juin, va se traduire par la limitation stricte des contacts entre personnes, la fermeture des bars, cinémas, musées, l'interdiction des activités de loisirs dans des espaces fermés. Les restaurants pourront rester ouverts mais n'accueilleront que des clients d'un même foyer, a précisé M. Laschet, cité par l'AFP.

Ces mesures visent «à calmer la situation » et «accroître les tests» de dépistage.

Un abattoir à l’ouest du pays

L'abattoir Tönnies, situé dans le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne, est devenu un nouveau foyer du Covid-19. Cette entreprise, la plus grande d’Europe dans son domaine, emploie 6.400 ouvriers dont un grand nombre est originaire de Roumanie et de Bulgarie, a fait savoir le journal allemand Der Tagesspiegel.

Selon certains soupçons, après la réouverture des frontières, des travailleurs de l'Europe de l'Est sont retournés dans leurs familles et auraient pu importer le virus, avait précédemment affirmé le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet.

Le chef du groupe parlementaire SPD au Parlement de Düsseldorf, Thomas Kutschaty, a indiqué que c’était les conditions de travail et de vie dans le secteur qui étaient responsables de l'épidémie et non «l'origine des malades», a poursuivi le journal.

Le taux de reproduction du Covid-19 en hausse

L'Institut Robert Koch pour la santé publique (RKI) a enregistré dimanche 21 juin une forte augmentation du taux de reproduction du Covid-19 en Allemagne. Ainsi, le chiffre s’élevait à 2,88 contre 1,79 la veille, rapporte Reuters.

Un taux de reproduction de 2,88 signifie que sur 100 personnes qui ont été atteintes par le virus, 288 autres seront contaminées. 

L'Institut a fait état de foyers signalés dans des maisons de soins et des hôpitaux, dans des centres pour demandeurs d'asile et réfugiés, dans des usines de transformation de la viande et dans des entreprises de logistique, parmi les ouvriers saisonniers et en lien avec des événements religieux et des réunions de famille.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Tags:
foyer, abattoir, confinement, Covid-19, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook