International
URL courte
Par
341541
S'abonner

La Turquie est-elle en pleine expansion territoriale et stratégique? Didier Billion, spécialiste du pays, définit la juste place de la Turquie d’Erdogan, avec ses défaites passées et ses succès actuels. S’il conteste la notion de «néo-ottomanisme», le directeur adjoint de l’IRIS met en lumière l’influence grandissante d’Ankara dans sa région.

La Turquie a lancé des opérations militaires en Libye, en Irak, en Syrie. Elle possède des bases au Qatar et en Somalie. Elle s’affirme avec agressivité dans l’Est de la méditerranée. Pour autant, assiste-t-on réellement à l’émergence d’un nouvel empire ottoman?

Pour Didier Billion, directeur adjoint de l’IRIS, l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques, cette image n’est pas réaliste. Retrouvez dans ce nouveau Désalliances, l’intégralité de notre entretien avec ce spécialiste de la Turquie, auteur de nombreux ouvrages sur ce pays et sur la région du Moyen-Orient.

L’auteur de La politique extérieure de la Turquie (Ed. l’Harmattan) considère aussi que l’idée qu’Erdogan soit un «frériste», un membre des Frères musulmans*, organisation considérée comme terroriste par de nombreux pays, relève du fantasme.

Tordant donc le cou à des idées préconçues, Didier Billion estime que les succès de la Turquie en Libye sont bien réels, mais qu’il convient encore d’attendre pour savoir si Ankara s’y installe durablement, comme elle le fait déjà dans le nord de la Syrie. Après tout, ce conflit libyen est loin d’être fini.

Par contre, à l’Est, rien de nouveau. Car en Irak, la récente opération militaire lancée par la Turquie est pour Billion largement critiquable. Erdogan ne fait que s’embourber davantage dans un conflit avec les Kurdes du PKK, conflit qui dure depuis près de quarante ans.

Si les succès font gagner la Turquie en influence dans son environnement proche, les projections militaires d’Erdogan pourraient aussi être considérées comme de l’aventurisme… qui pourrait bien l’affaiblir sur la scène nationale.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Plusieurs sangliers «poursuivis, heurtés puis écrasés» dans les Vosges – photo, vidéo
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Tags:
Irak, Syrie, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), OTAN, Libye, France, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook