International
URL courte
260
S'abonner

La Société pour la conservation de la vie sauvage a pu photographier une famille de gorilles de la rivière Cross dans les montagnes du sud du Nigeria. Cette sous-espèce est la plus menacée d’extinction au monde, selon l’ONG. 

Une famille de gorilles de la rivière Cross au complet a été photographiée pour la première fois dans les montagnes du sud du Nigeria, rapporte le 9 juillet le Guardian. 

Prise par l’ONG Société pour la conservation de la vie sauvage, elle montre les adultes accompagnés de bébés d'âges différents. 

Un espoir pour cette sous-espèce?

Selon le média, ils sont aujourd’hui la sous-espèce de singes la plus menacée d’extinction au monde. 

Les images ont été obtenues grâce à des pièges photographiques. Ceci laisserait espérer que leur population pourra se rétablir, comme l’estiment les défenseurs de l'environnement au Nigeria, cités par le Guardian. 

«Il est extrêmement excitant de voir autant de jeunes gorilles de la rivière Cross, il s'agit d'une indication encourageante qu’ils sont maintenant bien protégés et qu'ils se reproduisent avec succès après des décennies de chasse», a expliqué au média le directeur du projet Cross River Gorilla landscape de la Société pour la conservation de la vie sauvage au Nigeria, Inaoyom Imong.

Ces gorilles sont rarement vus et sont considérés comme extrêmement méfiants envers l’Homme après une longue histoire de traques. Ils ont été redécouverts dans les années 1980. 

Les écologistes cités par le Guardian estiment qu'il y a environ une centaine de gorilles de la rivière Cross au Nigeria et près de 300 autres dans la zone montagneuse située entre le Nigeria et le Cameroun.

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
espèces menacées, extinction, Cameroun, Nigeria, gorille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook