International
URL courte
7413
S'abonner

Le Président américain a eu l'idée de vendre Porto Rico après que l'île a été dévastée par l'ouragan Maria en septembre 2017, a révélé au New York Times l'ancienne secrétaire par intérim à la Sécurité intérieure de l’époque, ajoutant cependant que l'idée n'a jamais été envisagée sérieusement.

Dans une interview accordée au New York Times et publiée vendredi 10 juillet, l'ex-secrétaire américaine à la Sécurité intérieure par intérim Elaine Duke a évoqué les idées soulevées par Donald Trump au sujet de Porto Rico au lendemain de l'ouragan dévastateur Maria.

Selon Mme Duke, «les premières idées du Président étaient plutôt celles d’un homme d'affaires».

«Pouvons-nous sous-traiter l'électricité? Pouvons-nous vendre l'île? Vous savez, ou céder cet actif?», a déclaré Donald Trump, selon le témoignage d'Elaine Duke.

Une vente jamais envisagée sérieusement

Néanmoins, celle qui a aussi été vice-secrétaire à la Sécurité intérieure a précisé que l'idée de vendre Porto Rico n'a jamais été envisagée sérieusement et n'a plus été évoquée par la suite.

L'ouragan Maria a frappé Porto Rico en septembre 2017 et selon les données officielles, il aurait fait 2.982 victimes et 90 milliards de dollars de dommages.

Donald Trump a critiqué les responsables portoricains pour leur gestion du fonds de secours accordé par son administration pour la reconstruction de l'île. En novembre 2018, des responsables de la Maison-Blanche ont déclaré au Congrès que M.Trump ne voulait pas fournir de fonds de secours supplémentaire à l'île.

Deux ans plus tard, le Président américain a présenté plus sérieusement des projets relatifs à une autre île. En août 2019, il a ainsi déclaré qu'il aimerait acheter le Groenland.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook