International
URL courte
Par
3417
S'abonner

Ces derniers jours, l’ambassade de Chine aux États-Unis a reçu plusieurs appels téléphoniques menaçants, relate le journal Pengpai. L’ambassade et les consulats chinois situés sur le territoire américain ont dû renforcer leurs mesures de sécurité.

Des menaces évoquant une explosion ont été proférées ces derniers jours à l’encontre de l’ambassade de Chine aux États-Unis, a annoncé le journal chinois Pengpai qui se réfère à une source.

Selon la publication, le 20 juillet, le département des visas de l’ambassade chinoise a reçu des appels téléphoniques d’un numéro inconnu. Son auteur était un homme qui parlait anglais. Il a plusieurs fois raccroché après que le personnel a répondu.

«Lors du dernier appel, l’homme a demandé si c’était le bureau des visas de l’ambassade de Chine, avant de dire: "Savez-vous ce qui se trouve dans votre hall?". Il a ensuite imité le son d’une explosion et a raccroché», précise le média.

Le 21 mars, une lettre contenant des menaces est arrivée à l’ambassade, d’après la source du quotidien. Ces derniers temps, le nombre de menaces d’attaque qui parviennent à l’ambassade de Chine a considérablement augmenté, ajoute-t-il.

Dans cette optique, l’ambassade et les consulats de Chine aux États-Unis ont renforcé leurs mesures de sécurité.

Situation des diplomates chinois aux États-Unis

Le 22 juillet, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a déclaré que les États-Unis provoquaient ouvertement la stigmatisation et attisaient la haine envers la Chine. Selon lui, l’ambassade chinoise a plusieurs fois été menacée d’attaque à la bombe et ses diplomates ont reçu des avertissements quant à des représailles.

«En octobre 2019 et en juin 2020, des restrictions injustifiées ont été imposées aux diplomates chinois aux États-Unis. Des valises diplomatiques de la Chine ont été ouvertes à plusieurs reprises pour saisir des fournitures officielles chinoises», a noté le porte-parole dont les propos ont été repris par Pengpai.

Fermeture des consulats réciproques

Le département d’État américain a déclaré ce mercredi 21 juillet avoir ordonné de fermer le consulat général de Chine à Houston pour «assurer la protection de la propriété intellectuelle et des données personnelles des Américains», selon l’agence de presse Reuters.

La Chine a pour sa part déclaré avoir été forcée de fermer son consulat général à Houston, une décision qualifiée de «provocation politique» par Pékin.

L’agence Associated Press a annoncé, se référant à un membre de l’administration Trump, que les États-Unis avaient décidé de fermer leur consulat à Wuhan, en Chine. Le fonctionnement de l’antenne diplomatique y avait été suspendu en janvier en raison de l’épidémie de Covid-19.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
menaces, consulat, ambassade, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook