International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)
583
S'abonner

Le principal silo à céréales du Liban situé dans le port de Beyrouth a été détruit dans les explosions, laissant le pays avec moins d'un mois de réserves de céréales, rapporte Reuters.

Les explosions survenues hier dans le port de Beyrouth ont détruit le principal silo à céréales du Liban. Les réserves de blé dont le pays dispose toujours ne tiendront pas plus d'un mois, a déclaré ce mercredi 5 août à Reuters le ministre de l'Économie Raoul Nehme.

Il a signalé que le Liban avait besoin de réserves pour au moins trois mois afin d'assurer la sécurité alimentaire et ainsi envisager d'autres zones de stockage, précisant que les réserves actuelles suffisaient pour «un peu moins d'un mois».

Selon Ahmed Tamer, directeur du port de Tripoli, deuxième plus grande ville du Liban, le silo de Beyrouth pouvait stocker 120.000 tonnes de céréales.

28.000 tonnes de blé

«Le port de Tripoli, le deuxième plus grand port du Liban, n'est pas équipé d'installations de stockage de céréales, mais le blé pourrait être transféré vers des entrepôts situés à 2 kilomètres», souligne-t-il.

Ahmed Hattit, chef du syndicat des importateurs de blé, a fait savoir au journal local Al-Akhbar que les réserves de farine disponibles étaient suffisantes pour couvrir les besoins du marché pendant un mois et demi.

Il a ajouté que quatre navires transportant 28.000 tonnes de blé n'avaient pas encore accosté.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)

Lire aussi:

Crise du Covid: «leur stratégie de déni ne fait que renforcer la défiance des Français à l’égard des politiques»
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Tags:
céréales, explosion, Beyrouth
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook