International
URL courte
3914421
S'abonner

La Haute cour de Londres a récemment refusé de restituer au Venezuela son or envoyé en Angleterre pour y être stocké. Le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité de la Russie a déclaré à Sputnik qu’il s’agissait d’une expropriation non légale car la justice britannique à reconnu l’opposant Juan Guaido comme «Président par intérim» du Venezuela. 

Le Royaume-Uni a exproprié 30 tonnes d'or vénézuélien pour une valeur totale d'un milliard de dollars (environ 850 millions d’euros). Il lui avait été envoyé pour stockage, a déclaré dans une interview à Sputnik Alexander Venediktov, secrétaire adjoint du Conseil de sécurité de la Russie.

Auparavant, la justice britannique avait déclaré que Juan Guaido était le Président par intérim du Venezuela. La banque centrale du Venezuela et celle d'Angleterre s'affrontent dans une affaire visant à définir laquelle des deux peut disposer de l’or, d’une valeur de 850 millions d’euros, en dépôt au Royaume-Uni. La Haute cour de justice de Londres a refusé sa restitution.

«Caracas a maintenant besoin de cet argent pour faire face à la pandémie. Mais la Haute cour de Londres déclare M.Guaido chef légitime de l'État et le refuse aux Vénézuéliens», a indiqué M.Venediktov.

«En fait, c’est une expropriation illégale. Comment comprendre une telle étape? Les banques seront-elles désormais considérées comme une source de légitimité? On ne le voudrait pas», a-t-il ajouté.

L’or en dépôt au Royaume-Uni

Depuis la reconnaissance par le ministère britannique des Affaires étrangères de l’opposant Juan Guaido, alors président de l’Assemblée nationale du Venezuela, en tant que Président par intérim du pays en février 2019, la Banque d’Angleterre a systématiquement refusé à Caracas de lui rendre une partie de ses réserves d’or.

Le Venezuela a effectué plusieurs demandes pour récupérer l’équivalent d’un milliard de dollars (environ 850 millions d’euros) de lingots, tandis que Juan Guaido a écrit à deux reprises à la Banque d'Angleterre pour lui enjoindre de rejeter ces demandes de Caracas.

La Banque centrale du Venezuela a donc fini par assigner la Banque d’Angleterre devant un tribunal, faisant valoir qu’elle avait besoin de ces fonds pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Lire aussi:

Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Ce qui arrive à une personne empoisonnée au Novitchok? Un concepteur répond
Tags:
Nicolas Maduro, Juan Guaido, Russie, or, Royaume-Uni, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook