International
URL courte
13965
S'abonner

Les autorités slovaques ont décidé d’expulser des diplomates russes en raison de «soupçons d’espionnage», annonce Bloomberg ce lundi 10 août. Le ministère russe des Affaires étrangères a déjà promis «une réponse symétrique» à Bratislava.

Citant un responsable anonyme, l’agence Bloomberg informe ce lundi 10 août de l’expulsion de plusieurs diplomates russes en Slovaquie pour «des soupçons d’espionnage».

La diplomatie slovaque a par la suite confirmé ces informations, précisant qu’il s’agissait de trois employés de l’ambassade.

Cité par l’agence Reuters, le porte-parole de la diplomatie slovaque a déclaré:

«Selon les informations des renseignements slovaques, leur activité violait la convention de Vienne sur les relations diplomatiques».

Interrogée par Sputnik, l'ambassade s'est refusée à tout commentaire.

Réponse symétrique

Devant les journalistes, le ministère russe des Affaires étrangères a fait savoir qu'en réponse à la décision de Bratislava, une mesure réciproque sera mise en place par Moscou,.

«Traditionnellement, il aura une réponse symétrique», a déclaré le ministère.

Bratislava parle des visas délivrés à Saint-Pétersbourg

Répondant à la question de Sputnik concernant la situation, Juraj Tomaga, porte-parole de la diplomatie slovaque, a évoqué le consulat général de Slovaquie à Saint-Pétersbourg.

«Un abus a été commis lors de la délivrance de visas au consulat général de Slovaquie à Saint-Pétersbourg et donc un crime a été commis sur le territoire d'un autre État membre de l'Otan et de l'UE», a-t-il déclaré sans préciser de quoi il s’agit exactement.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
Vers une suspension des brevets des vaccins anti-Covid: Big Pharma K.O. debout?
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
espionnage, Russie, Slovaquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook