International
URL courte
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (54)
191766
S'abonner

Israël et les Émirats arabes unis ont signé sous l'égide des États-Unis un «accord de paix historique», a écrit sur Twitter ce 13 août Donald Trump qui a qualifié le document de «percée spectaculaire».

Israël et les Émirats arabes unis ont annoncé ce 13 août avoir passé un accord de paix négocié avec l’aide des États-Unis qui devrait aboutir à une normalisation complète des relations diplomatiques entre les deux pays.

Un accord a été conclu pour mettre fin à la poursuite de l'annexion des territoires palestiniens par Israël. Les deux pays se sont également entendus pour coopérer et définir une feuille de route en vue d’établir des relations bilatérales.

L'accord prévoit qu'Israël suspende l’application de sa souveraineté sur plusieurs secteurs de la Cisjordanie dont il évoquait l'annexion, ont indiqué à l’agence des responsables de la Maison-Blanche.

Prochaine signature d'accords

L'accord a été conclu ce jeudi par téléphone entre Donald Trump, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, et Mohammed ben Zayed, prince héritier d'Abou Dhabi, à l’issue de négociations tripartites, ont noté les responsables.

Les délégations israélienne et émiratie doivent signer ces prochaines semaines une série d’accords, notamment dans les domaines des investissements, du tourisme, de la sécurité et des télécommunications, indique la déclaration tripartite.

«Les délégations d’Israël et des Émirats arabes unis se rencontreront bientôt pour parapher des accords bilatéraux dans les domaines des investissements, du tourisme, de l’organisation de vols directs entre les deux pays, de la sécurité, des télécommunications, des technologies, de l’énergie, de la santé, de la culture, de l’environnement et d’autres secteurs d’intérêts communs, ainsi que sur la mise en place d’ambassades», souligne le document.
Dossier:
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (54)

Lire aussi:

Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Invité à se rendre en Israël, le roi Mohammed VI aurait posé deux conditions à Netanyahou pour accepter
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
Donald Trump, Émirats Arabes Unis, Israël, paix, accord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook