International
URL courte
8426
S'abonner

L'armée israélienne a annoncé une nouvelle série de frappes le 14 août contre les positions du Hamas dans la bande de Gaza, dans l'optique de mettre un terme aux tirs de ballons incendiaires depuis l'enclave palestinienne, rapporte l’AFP.

Des positions du Hamas dans la bande de Gaza ont été de nouveau bombardées par l’État hébreu, a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué.

Tôt vendredi matin, en pleine nuit et après des tirs de ballons incendiaires dans la journée, «des jets de combats, des hélicoptères militaires et des tanks ont ciblé des positions du Hamas dans la bande de Gaza» incluant des «systèmes de défense aérienne, des infrastructures souterraines et des postes d’observation», précise le document.

Ces frappes interviennent quelques heures après l'annonce d'un accord de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis, fustigé par les Palestiniens.

Une série de frappes nocturnes

Au cours de la semaine passée, l'armée israélienne a revendiqué une série de frappes nocturnes contre des positions du Hamas en réponse à des tirs de ballons incendiaires dont certains sont à l'origine d'incendies de broussailles dans le sud d’Israël.

Ainsi, l'armée israélienne a annoncé le 13 août que des avions de combat et des tanks avaient frappé un site militaire utilisé pour les forces navales du Hamas, des infrastructures souterraines et des postes d’observation dans la bande de Gaza.

Le 12 août, le service de presse de l’armée avait déclaré que des militaires israéliens, des hélicoptères d'attaque et des chars avaient frappé un certain nombre de cibles du Hamas dans la bande de Gaza. Les frappes ont été menées sur un complexe militaire, des infrastructures souterraines et des postes d’observation.

Outre les frappes de représailles, les autorités israéliennes ont réduit cette semaine la zone de pêche en Méditerranée pour les Gazaouis, et fermé Kerem Shalom, seul point de passage des marchandises entre Gaza et Israël.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Les autorités du Haut-Karabagh décrètent la loi martiale et la mobilisation générale
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Tags:
Hamas, bombardements, frappes, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook