International
URL courte
14435
S'abonner

Pendant ses vacances sur les côtes portugaises, Marcelo Rebelo de Sousa est venu en aide à deux femmes qui ont perdu le contrôle de leur canoë, emportées par le courant. Des images de son intervention ont été relayées par la chaîne SIC.

Le Président du Portugal Marcelo Rebelo de Sousa s’est jeté à l’eau pour porter secours à deux nageuses tombées d’un canoë alors qu’il était en vacances, indique la chaîne de télévision portugaise SIC.

Pour promouvoir le tourisme intérieur, Marcelo Rebelo de Sousa se trouvait le 15 août sur la plage d’Alvor, dans la région de l’Algarve. En présence de nombreux journalistes à cette occasion, il est intervenu pour aider deux femmes emportées par le courant après que leur embarcation a chaviré.

Partagées par SIC, les images montrent le chef de l’État nager jusqu’à elles, tout comme un autre nageur et un homme en jet ski.

«Elles se sont retournées, ont bu la tasse et étaient incapables de faire demi-tour, de remonter ou de nager à cause de la force du courant», raconte Marcelo Rebelo de Sousa devant les caméras.

Le Président a appelé à être prudent en canoë, même avec un gilet de sauvetage, car il est difficile de regagner la terre ferme.

Le chef de l’État en short

Ce n’est pas la première fois que le Président portugais fait preuve de citoyenneté. En mai, Marcelo Rebelo de Sousa a été aperçu en train de faire ses courses au supermarché, comme tout citoyen. Vêtu d’un short et d’un sweat, il portait un masque et respectait la distanciation sociale quand il faisait la queue à la caisse.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Tags:
intervention, vacances, mer, Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook