International
URL courte
9265
S'abonner

Un groupe de militaires saoudiens est arrivé sur la base américaine d’Al-Chaddadeh, dans la province syrienne de Hassaké, selon les informations d’El Watan.

L’Arabie saoudite a redéployé son unité militaire précédemment stationnée en Irak vers la base américaine d’Al-Chaddadeh située dans la province syrienne de Hassaké (nord-est), affirme le journal syrien El Watan.

Selon ses informations, les soldats saoudiens sont arrivés sur les lieux avec un convoi des forces armées américaines qui avaient quitté la base d’Al-Taji, sur le territoire irakien.

Les forces de la coalition internationale antiterroriste dirigée par les États-Unis avaient été déployées en Syrie sans l’aval du gouvernement de Damas. Les autorités syriennes considèrent la présence militaire étrangère sur leur sol comme une occupation visant à piller les réserves pétrogazières du pays.

Accord avec les Kurdes

La majorité des champs pétroliers, dans l’est et le nord-est de la Syrie, sont contrôlés essentiellement par les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par des troupes américaines sur place.

Plus tôt en août, le sénateur Lindsey Graham avait évoqué l’existence d’un accord conclu entre une compagnie pétrolière américaine et l'administration semi-autonome kurde. Par la suite, l'émissaire américain pour la Syrie Jim Jeffrey a souligné que le gouvernement des États-Unis «ne possède pas, ne contrôle pas et ne gère pas les ressources pétrolières en Syrie».

Lire aussi:

Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Tags:
États-Unis, Arabie Saoudite, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook