International
URL courte
5304
S'abonner

Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères, les États-Unis ne manifestent pas une volonté claire de prolonger le traité New Start. Il a fait cette déclaration aux journalistes ce mardi 1er septembre.

La Russie n'a pas encore vu une vraie volonté de la part des États-Unis de prolonger le traité New Start, a déclaré ce mardi 1er septembre le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

«Quant à la prolongation du traité New Start, comme auparavant, nous ne voyons pas qu'à Washington s'est formé l'état d'esprit univoque au profit de la prolongation de ce document», a indiqué le diplomate aux journalistes.

Le traité sur la réduction des armes stratégiques offensives est le seul en vigueur entre la Russie et les États-Unis sur la limitation des armements. Il sera obsolète après le 5 février 2021.

«Le processus habituel pour toute négociation d'évaluation des priorités et des préférences de chaque participant se poursuit. Nos positions sur cette question sont également assez loin l’une de l’autre, comme nous le disons ouvertement. Nous continuerons à chercher des moyens de les rapprocher», a ajouté Sergueï Riabkov.

Propositions précédentes

Le Président russe a déjà proposé de prolonger le traité pour cinq ans sans condition préalable. Ensuite, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné que la Russie était prête à discuter avec les États-Unis de la nouvelle situation dans le domaine de la stabilité stratégique, ainsi que des nouveaux armements mis au point par Moscou et Washington. Toutefois, la situation actuelle ne laisse pas de place à l'optimisme quant à la signature d’éventuels accords, a ajouté le ministre.

À son tour, le Président américain avait déjà indiqué en novembre dernier que les États-Unis aimeraient conclure un nouvel accord de contrôle des armements avec la Russie et la Chine, voire éventuellement avec d’autres pays. Le porte-parole du Département d’État avait ensuite ajouté que cela pourrait se faire via une prolongation du traité New Start, lequel prendra fin en 2021.

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Macron: «les images de l'agression» du producteur à Paris «sont inacceptables et nous font honte»
Tags:
États-Unis, New START (Traité de réduction des armes nucléaires), Russie, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook