International
URL courte
Par
11450
S'abonner

Après que l’établissement des relations diplomatiques entre Israël et le Kosovo, qui a unilatéralement proclamé son indépendance en 2008, a été annoncé, le service de presse de Benyamin Netanyahou a précisé que l’ambassade kosovare sera implantée à Jérusalem.

La République autoproclamée du Kosovo, avec qui l’État hébreu a convenu d’établir des relations diplomatiques, implantera son ambassade à Jérusalem, a fait savoir le service de presse du Premier ministre israélien, répondant à la requête de Sputnik.

Début des relations diplomatiques

Plus tôt dans la journée de vendredi, Benyamin Netanyahou a annoncé à l’issue de consultations tenues avec la participation du ministère des Affaires étrangères, du conseil de sécurité national et d’autres institutions qu’Israël et le Kosovo, pays qui a unilatéralement proclamé en 2008 son indépendance vis-à-vis de la Serbie, établissaient des relations diplomatiques.

Transfert de l’ambassade serbe de Tel Aviv à Jérusalem

Toujours le 4 septembre, M.Netanyahou a fait savoir que la Serbie déménagerait son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, précisant que le transfert aura lieu d’ici juillet 2021.

Comme il l’a souligné, la Serbie deviendrait donc le «premier pays» européen à installer son ambassade à Jérusalem.

Pour rappel, en décembre 2017, Donald Trump a reconnu cette ville comme capitale d’Israël et en mai de l’année suivante la représentation diplomatique américaine y a été transférée. Cet événement a eu lieu le 14 mai 2018, le jour du 70e anniversaire de la fondation d'Israël. La décision du Président des États-Unis a provoqué des troubles chez les Palestiniens et des manifestations dans plusieurs pays du monde arabe.

En septembre 2019, le Guatemala a fait de même.

Tensions autour de la ville

Israël considère que Jérusalem est sa «capitale éternelle et indivisible», y compris les quartiers de l'Est et du centre historique, pris à la Jordanie puis annexés, il y a un demi-siècle.

Pourtant, la plupart des pays ne reconnaissent pas l'annexion et considèrent le statut de la ville comme l'un des problèmes fondamentaux du conflit au Proche-Orient qui doivent être résolus sur la base d'un accord avec les Palestiniens, qui réclament la partie orientale de Jérusalem.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
Jérusalem, Serbie, Kosovo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook