International
URL courte
Par
11450
S'abonner

Après que l’établissement des relations diplomatiques entre Israël et le Kosovo, qui a unilatéralement proclamé son indépendance en 2008, a été annoncé, le service de presse de Benyamin Netanyahou a précisé que l’ambassade kosovare sera implantée à Jérusalem.

La République autoproclamée du Kosovo, avec qui l’État hébreu a convenu d’établir des relations diplomatiques, implantera son ambassade à Jérusalem, a fait savoir le service de presse du Premier ministre israélien, répondant à la requête de Sputnik.

Début des relations diplomatiques

Plus tôt dans la journée de vendredi, Benyamin Netanyahou a annoncé à l’issue de consultations tenues avec la participation du ministère des Affaires étrangères, du conseil de sécurité national et d’autres institutions qu’Israël et le Kosovo, pays qui a unilatéralement proclamé en 2008 son indépendance vis-à-vis de la Serbie, établissaient des relations diplomatiques.

Transfert de l’ambassade serbe de Tel Aviv à Jérusalem

Toujours le 4 septembre, M.Netanyahou a fait savoir que la Serbie déménagerait son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, précisant que le transfert aura lieu d’ici juillet 2021.

Comme il l’a souligné, la Serbie deviendrait donc le «premier pays» européen à installer son ambassade à Jérusalem.

Pour rappel, en décembre 2017, Donald Trump a reconnu cette ville comme capitale d’Israël et en mai de l’année suivante la représentation diplomatique américaine y a été transférée. Cet événement a eu lieu le 14 mai 2018, le jour du 70e anniversaire de la fondation d'Israël. La décision du Président des États-Unis a provoqué des troubles chez les Palestiniens et des manifestations dans plusieurs pays du monde arabe.

En septembre 2019, le Guatemala a fait de même.

Tensions autour de la ville

Israël considère que Jérusalem est sa «capitale éternelle et indivisible», y compris les quartiers de l'Est et du centre historique, pris à la Jordanie puis annexés, il y a un demi-siècle.

Pourtant, la plupart des pays ne reconnaissent pas l'annexion et considèrent le statut de la ville comme l'un des problèmes fondamentaux du conflit au Proche-Orient qui doivent être résolus sur la base d'un accord avec les Palestiniens, qui réclament la partie orientale de Jérusalem.

Lire aussi:

La convocation d’un clandestin afghan dégénère à Melun
Cette photo de Bernie Sanders lors de l’investiture de Joe Biden fait le bonheur des réseaux sociaux
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Tags:
Jérusalem, Serbie, Kosovo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook