International
URL courte
186
S'abonner

Les images postapocalyptiques, ressemblant à la surface de la planète rouge, ont été filmées par les journalistes de France 2 dans l'Oregon, dans le comté de Linn, qui est en proie aux incendies de forêt.

Une équipe de France 2 a filmé la situation dans le comté de Linn, dans l'Oregon, les rues et les restes des bâtiments étant couverts de poussière rouge due aux feux de forêt.

Plus de 400.000 hectares sont partis en cendres dans l'Oregon, où sept morts ont été recensés cette semaine, selon le dernier décompte réalisé par l'AFP. Les secours sont sans nouvelles de dizaines de personnes.

Les zones menacées concernent 500.000 habitants au total dans cet État et un peu plus de 40.000 personnes avaient effectivement été évacuées vendredi à la mi-journée.

Changement climatique à l’origine?

Le Président Donald Trump a fait savoir qu'il se rendrait lundi en Californie pour prendre la mesure des incendies qui ravagent tout l'ouest américain, où ils ont fait 27 morts cet été et déjà brûlé plus de deux millions d'hectares depuis le début de l'année.

Pour les autorités locales comme pour de nombreux experts, l'ampleur de ces feux de forêts, qui s'étendent du Canada au Mexique, est indubitablement liée au changement climatique, qui aggrave une sécheresse chronique et provoque des conditions météorologiques extrêmes. C'est aussi l'avis de Joe Biden, adversaire démocrate du Président Trump dans l'élection présidentielle de novembre, qui a dénoncé samedi «une menace existentielle».

Lire aussi:

Algérie: Abdelaziz Bouteflika, fin «pathétique et tragique» d’un dirigeant qui a marqué son temps
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Un projet de loi de prolongation du pass sanitaire devrait être présenté le 13 octobre
En continu: un étudiant tue six personnes et en blesse plusieurs autres dans une université russe
Tags:
Oregon, États-Unis, incendie, incendie de forêt
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook