International
URL courte
Par
3139
S'abonner

Un compte Instagram ayant emprunté le nom d’un lycée de Californie avait pour objectif d’établir une liste de tous les étudiants juifs de l’établissement ainsi que ceux du comté entier, relate Mercury News. La direction de l’école et la police locale mènent une enquête pour retrouver le propriétaire du compte.

Un lycée au nord de San-Francisco s’est retrouvé dans la tourmente après qu’un compte Instagram portant son nom s’est mis à suivre nombre de ses étudiants, rapporte le journal local Mercury News. «Les étudiants de Redwood se sont organisés dans l’antisémitisme», est-il écrit dans la description du compte Instagram redwood_soas, supprimé depuis, avec l’objectif de constituer une liste de tous les juifs des environs.

«Nous rédigeons actuellement un Google doc des juifs du district. Sollicitez-nous si vous voulez aider!», indique également le message. La direction de l’établissement a envoyé une lettre aux parents, assurant qu’elle «traite cet incident haineux» et envisage jusqu’à l’exclusion de l‘élève responsable.

«Les comportements et préjudices basés sur la haine qui ciblent le moindre étudiant de notre campus nous blesse tous et constitue un affront sur ce que nous représentons et aspirons à démontrer», ajoute le directeur David Sondheim.

L’établissement a indiqué avoir identifié un suspect et partagé cette information aux forces de l’ordre. Le lieutenant de la police du comté de Marin, où se trouve l’école, a déclaré qu’une enquête pour crime de haine avait été ouverte.

Boycott d’Instagram

Mardi 15 septembre, plusieurs célébrités telles que Kim Kardashian et Leonardo DiCaprio ont boycotté le réseau social le temps d’une journée. Ils dénoncent un manque de volonté de sa société mère, Facebook, dans la lutte contre les contenus haineux et la désinformation.

Fin juin, un collectif d’organisations, dont l’Anti Defamation League, association de défense contre l’antisémitisme, avait lancé la campagne #StopHateforProfit, s’adressant à Mark Zuckerberg afin de mettre fin à «l’incitation à la violence, la diffusion du racisme, et de la haine».

Lire aussi:

Brûler vif une personne n’a pas été reconnu comme un acte barbare par la cour d’assises de Douai
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Tags:
boycott, lycée, Californie, liste, antisémitisme, Instagram
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook