International
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)
20964
S'abonner

Pour la première fois depuis son hospitalisation, l'opposant russe Alexeï Navalny a publié sur Instagram une photo de lui-même debout. Il descend des escaliers.

Pour la première fois depuis son hospitalisation, l'opposant russe Alexeï Navalny a publié sur Instagram une photo de lui-même debout. Il descend des escaliers. 

En légende il décrit son état de santé actuel.

Il fait remarquer que «la voie est maintenant plus claire, même si longue». Et de souligner le progrès accompli:

«Maintenant je suis un gars dont les jambes tremblent quand il monte les escaliers, mais qui pense: «Oh, c'est un escalier! On le monte. Peut-être qu’il faudrait chercher un ascenseur. Et avant, je serais resté là à regarder.»

L'opposant a ajouté que jusqu'à récemment il ne reconnaissait pas les gens et ne comprenait pas comment parler, et qu’il restait toujours des problèmes à résoudre.

View this post on Instagram

Давайте расскажу, как идёт мое восстановление. Это уже ясная дорога, хоть и неблизкая. Все текущие проблемы вроде того, что телефон в моих руках бесполезен, как камень, а налить себе водички превращается в целый аттракцион, - сущая ерунда. Объясню. Совсем недавно я не узнавал людей и не понимал, как разговаривать. Каждое утро ко мне приходил доктор и говорил: Алексей, я принёс доску, давайте придумаем, какое на ней написать слово. Это приводило меня в отчаяние, потому что хоть я уже и понимал в целом, что хочет доктор, но не понимал, где брать слова. В каком месте головы они возникают? Где найти слово и как сделать так, чтобы оно что-то означало? Все это было решительно непонятно. Впрочем, как выразить своё отчаяние, я тоже не знал и поэтому просто молчал. И это я еще описываю поздний этап, который сам помню. Сейчас я парень, у которого дрожат ноги, когда он идёт по лестнице, но зато он думает: «о, это ж лестница! По ней поднимаются. Пожалуй, надо поискать лифт». А раньше бы просто тупо стоял и смотрел. Так что много проблем ещё предстоит решить, но потрясающие врачи университетской Берлинской клиники «Шарите» решили главную. Они превратили меня из «технически живого человека» в того, кто имеет все шансы снова стать Высшей Формой Существа Современного Общества - человеком, который умеет быстро листать инстаграм и без размышлений понимает, где ставить лайки.

A post shared by Алексей Навальный (@navalny) on

C'est le 15 septembre qu'Alexeï Navalny s’était adressé pour la première fois à ses abonnés sur Instagram depuis le 20 août, date à laquelle il a été victime du malaise nécessitant son hospitalisation. Il avait ainsi publié une photo de lui en compagnie de sa famille depuis son lit d’hôpital à Berlin.

Hospitalisation de Navalny

Navalny est sorti de son coma le 7 septembre et son état de santé s’est amélioré depuis, selon les médecins allemands. Lundi 14 septembre, l’hôpital universitaire de la Charité dans lequel il se trouve depuis le 22 août a confirmé qu’il pouvait se passer d’assistance respiratoire et se lever tout seul de son lit.
Victime d’un malaise dans un avion le 20 août, il a été hospitalisé d’urgence à Omsk, en Russie, avant d’être transféré en Allemagne deux jours plus tard.

Empoisonnement présumé

Les analyses d’un laboratoire allemand ont conclu à un empoisonnement par un agent neurotoxique de type Novitchok confirmé par deux récentes annonces de laboratoires français et suédois. Ces informations ont mené à une détérioration des relations entre la Russie et l’Occident, si bien que de nouvelles sanctions antirusses ne sont pas exclues.

Moscou a rejeté toute implication dans cette affaire et qualifié ces déclarations d’«absurdes» et d’«inacceptables». Emmanuel Macron a évoqué une «tentative d’assassinat» contre Navalny, des accusations «sans fondement» et «déplacées» pour son homologue russe. Il a également demandé à ce que les résultats officiels des examens soient envoyés à la Russie.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
hospitalisation, Allemagne, Berlin, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook