International
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
7547
S'abonner

En visite en Russie, le directeur régional de l'OMS pour l'Europe, Hans Kluge, a déclaré qu’il souhaitait développer la coopération avec la Russie et a exprimé sa reconnaissance à Vladimir Poutine son «fort soutien» à l’OMS.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit de développer sa collaboration avec la Russie, notamment au niveau des travaux sur le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, a déclaré le directeur régional de l'OMS pour l'Europe, Hans Kluge, à la chaîne Rossiya 24.

«Tout d’abord, je tiens à remercier sincèrement le Président russe pour son discours prononcé hier à l’Assemblée générale des Nations unies, ainsi que pour son fort soutien à l’OMS. C’est très important pour nous. Et je vous prie de transmettre au Président: vous avez un ami fidèle au Bureau régional de l’OMS pour l’Europe à Copenhague», a-t-il indiqué, s’adressant au Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine.

Hans Kluge a précisé que son déplacement actuel était sa première visite officielle en Russie en qualité de directeur régional.

«Et c'est un signe de mon ferme attachement à élargir la coopération avec la Russie aux niveaux national, régional et international, y compris la promotion de la langue russe, le développement des activités de la représentation de l'OMS pour les maladies non transmissibles à Moscou grâce à votre soutien […] et obligatoirement sur les travaux concernant le vaccin Spoutnik V contre le Covid-19», a-t-il souligné.

Les vaccins russes

Le Président Vladimir Poutine avait proposé de fournir gratuitement le vaccin contre le coronavirus aux employés des Nations unies lors de son discours à la 75e Assemblée générale.

C’est en août dernier que le ministère russe de la Santé a enregistré le premier vaccin au monde élaboré contre le Covid-19, mis au point par le Centre Gamaleïa et produit avec le Fonds d'investissements directs russe. Anastasia Rakova, adjointe au maire de Moscou, avait précédemment déclaré que la ville avait entamé le 9 septembre une campagne de vaccination dans le cadre d'une étude post-enregistrement.

Le 22 septembre, le service russe des Droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor) a annoncé qu’un deuxième vaccin russe contre le coronavirus, celui du centre Vektor, baptisé EpiVacCorona, serait enregistré avant le 15 octobre, tandis que le Centre fédéral de recherche et développement de médicaments immunobiologiques Chumakov, qui en a également élaboré un, a reçu l’autorisation du ministère de la Santé de le tester.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

La France envisage de bloquer les livraisons de vaccin d’AstraZeneca vers les pays hors-UE, selon Véran
Vladimir Poutine qualifie d’«insectes» et de «salopards» ceux qui poussent les jeunes à se suicider
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Tags:
Spoutnik V, Mikhaïl Michoustine, Hans Kluge, Russie, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook