International
URL courte
Par
343116
S'abonner

Emmanuel Macron a évoqué la nécessité de travailler avec la Russie afin de construire la paix en Europe. En outre, il a fait savoir que son pays ne reconnaissait pas Alexandre Loukachenko en tant que Président biélorusse élu, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Président lituanien Gitanas Nauseda tenue ce 28 septembre à Vilnius.

Lors de sa visite en Lituanie, Emmanuel Macron s’est exprimé en faveur d’un dialogue avec la Russie. Selon lui, il est important de travailler avec elle pour construire la paix en Europe.

Le Président français a tenu ces propos ce lundi 28 septembre lors de la conférence de presse au premier jour de sa visite en Lituanie qui est la première étape de sa tournée dans les pays baltes, indique Reuters.

En outre, Emmanuel Macron a souligné que la France et la Russie partageaient une Histoire, ainsi qu’une géographie, en déclarant qu’il était impossible d’ignorer la proximité de ces deux entités, en imaginant l’Europe comme si elle était une île loin de la Russie.

Revenant sur ce voisinage, le Président français a évoqué un dialogue sans complaisance et sans naïveté, mentionnant respect et exigence à l'égard de la Russie.

Macron s’exprime sur la Biélorussie

La France est d’accord avec la Lituanie et ne reconnaît pas Alexandre Loukachenko en tant que Président biélorusse élu, selon Macron.

De plus, le dirigeant français s’est dit être favorable à l'imposition rapide de sanctions contre la Biélorussie et à la médiation de l'OSCE pour régler la situation dans ce pays.

Lire aussi:

L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
sanctions, Russie, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook