International
URL courte
Par
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)
15915
S'abonner

Bakou a publié une vidéo censée prouver la destruction par l’armée azerbaïdjanaise de véhicules militaires arméniens. À l’occasion de l’escalade des tensions, le Haut-Karabakh a décrété la loi martiale et la mobilisation totale de sa population masculine.

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a publié une nouvelle vidéo qui montre, selon lui, les forces de Bakou détruire du matériel militaire arménien durant les affrontements entre les deux pays au Haut-Karabakh. Les images montrent un char et plusieurs autres véhicules militaires détruits.

Ankara s’immisce

En plein conflit, la Turquie a exprimé son soutien à l'Azerbaïdjan, promettant de l'aider «à la fois à la table des négociations et sur le champ de bataille». D'autres pays, dont la Russie et la France, ont appelé à la désescalade. Ainsi, Emmanuel Macron a qualifié d'«inconsidérées» et de «dangereuses» les déclarations turques. Il prévoit d'avoir des conversations téléphoniques ce mercredi avec Vladimir Poutine et ce jeudi avec Donald Trump sur la situation.

Le Haut-Karabakh (Artsakh en arménien), zone à majorité arménienne, a proclamé en 1991 son indépendance de ce qui était alors l'Azerbaïdjan soviétique, conduisant de fait à un conflit militaire majeur entre Bakou et Erevan. Cependant, en 1994, les parties ont convenu de s'en tenir à un processus de paix négocié par le Groupe de Minsk de l'OSCE. Le conflit est resté gelé depuis, le Haut-Karabakh étant un État non reconnu.

Dossier:
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Tags:
Arménie, Azerbaïdjan, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook