International
URL courte
Par
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)
69120134
S'abonner

Critiquant la politique des pays européens à l’égard des musulmans, le Président Erdogan a prédit la fin de l’Europe en évoquant même un «fascisme européen».

L’Europe a «ouvert un front contre les musulmans» ce qui signifie le début de sa fin, a déclaré samedi 24 octobre le Président turc Recep Tayyip Erdogan lors du 7e congrès du Parti de la justice et du développement (AKP) à Kayseri, qui a été diffusé sur son compte Twitter.

«Le fascisme européen est entré dans une nouvelle étape avec ce type d’attaques contre les droits des citoyens musulmans. L’Europe prépare sa propre fin avec le front qu’elle a ouvert contre les musulmans. S’ils n’y mettent pas fin, cette maladie rongera toute l’Europe de l’intérieur», a indiqué M.Erdogan.

Le Président a ainsi commenté une opération menée par la police de Berlin le 21 octobre dans la mosquée Mevlana alors que la communauté se rassemblait pour les prières du matin. Selon le journal Sabah, plusieurs des 150 policiers chargés de perquisitionner la mosquée dans le cadre d’une enquête financière ont marché sur les tapis de prière avec leurs chaussures.

Le Président Erdogan s'attaque à Emmanuel Macron

Lors du même meeting à Kayseri, M.Erdogan a appelé Emmanuel Macron à subir un «examen de santé mentale», critiquant ses propos sur l’islam et son intention de «libérer l’islam en France des influences étrangères» et de renforcer le contrôle du financement des lieux de culte.

Le dirigeant turc a en outre accusé M.Macron de vouloir créer un «système anti-islamique» totalitaire. 

L'Élysée a dénoncé des propos jugés «inacceptables» du Président Erdogan.

Dossier:
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Berlin, Allemagne, islam, musulmans, Europe, Recep Tayyip Erdogan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook