International
URL courte
Par
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)
745237
S'abonner

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau attaqué dimanche son homologue français Emmanuel Macron, réitérant ses doutes sur sa santé mentale, au lendemain de propos similaires ayant entraîné une vive réaction de Paris qui a rappelé son ambassadeur «pour consultations».

Lors d'un discours télévisé dans la ville de Malatya en Anatolie (est), le Président turc a accusé M.Macron d'être «obsédé par Erdogan jour et nuit».

«C'est un cas, et en conséquence, il a vraiment besoin de subir des examens (mentaux)», a-t-il ajouté

Il y a deux semaines, M.Erdogan avait dénoncé comme une provocation les déclarations de son homologue français sur le «séparatisme islamiste» et la nécessité de «structurer l'islam» en France, alors que l'exécutif présentait son futur projet de loi sur ce thème.

M.Erdogan avait enfoncé le clou samedi dans un discours télévisé, dénonçant les positions du Président Macron vis-à-vis des musulmans.

«Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est: allez d'abord faire des examens de santé mentale», a-t-il déclaré. «Macron a besoin de se faire soigner».

Les propos de Macron qui ont provoqué la polémique

Jeudi soir, lors de la cérémonie d'hommage à Samuel Paty, professeur décapité dans un attentat islamiste, Emmanuel Macron avait notamment promis que la France continuerait de défendre les caricatures.

En réaction aux propos de samedi, la présidence français a dénoncé des propos «inacceptables» et rappelé l'ambassadeur de France à Ankara, une première dans les relations diplomatiques franco-turques.

En outre, les appels au boycott de produits français se sont multipliés dans plusieurs pays du Moyen-Orient, après l'émoi suscité par les propos du Président Macron, qui a promis de ne pas «renoncer aux caricatures» du prophète Mahomet.

Dossier:
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
examen médical, islamistes, islam, Emmanuel Macron, Recep Tayyip Erdogan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook