International
URL courte
Par
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)
1216
S'abonner

Bien que l'Arménie et l'Azerbaïdjan aient conclu un cessez-le-feu à Washington dimanche 25 octobre, les combats au Haut-Karabakh se sont poursuivis jusqu’au lendemain.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan se sont mutuellement accusés d'avoir violé la trêve au Haut-Karabakh avec des tirs d'artillerie. Des rapports de reprise des hostilités sont arrivés immédiatement après l'annonce d'une nouvelle tentative de cessez-le-feu à Washington.

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré que les forces arméniennes avaient «violé le nouveau cessez-le-feu humanitaire» lundi en bombardant ses positions dans la ville de Terter et des villages avoisinants.

Cette déclaration est intervenue quelques minutes seulement après qu'un nouveau cessez-le-feu, le troisième pour l'instant, devait entrer en vigueur à 8 heures du matin (5h heure de Paris). Il a été annoncé à Washington après la rencontre des ministres des Affaires étrangères arménien, Zohrab Mnatsakanyan, et azerbaïdjanais, Jeyhun Bayramov, avec le secrétaire d'État adjoint américain Stephen Biegun à Washington.

Pendant ce temps, l'armée de la république autoproclamée du Haut-Karabakh a nié les accusations de la partie azerbaïdjanaise. Le Premier ministre arménien Nikol Pashinian a écrit sur les réseaux sociaux que son pays respectait le cessez-le-feu.

Dans le même temps, la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchan Stepanian, a déclaré que l'artillerie azerbaïdjanaise avait commencé à tirer sur les positions des forces du Haut-Karabakh, «violant gravement l'accord de cessez-le-feu». L'Azerbaïdjan, à son tour, a insisté sur le fait qu'il observait la trêve.

Accords précédents

L'Arménie et l'Azerbaïdjan avaient précédemment convenu de mettre fin aux hostilités le 10 octobre, après des pourparlers à Moscou, et à nouveau le 17 octobre. Les deux premières tentatives de cessez-le-feu ont rapidement échoué, les rivaux se sont immédiatement accusés de violer les accords.

Dossier:
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
cessez-le-feu, conflit, Arménie, Azerbaïdjan, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook