International
URL courte
Par
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)
10163
S'abonner

Les États-Unis, l’Arménie, l’Azerbaïdjan ont annoncé un nouveau cessez-le-feu au Haut-Karabakh à partir du 26 octobre. Il s’agit de la troisième tentative d’arrêter les hostilités dans cette région.

Un cessez-le-feu entrera en vigueur au Haut-Karabakh, en Transcaucasie, le 26 octobre à 08h00, heure locale (06h00, heure de Paris, minuit à Washington), a annoncé dimanche 25 octobre le département d’État américain.

«La trêve humanitaire sera appliquée le 26 octobre à 08h00 locale. Aujourd'hui, les États-Unis ont facilité des négociations intenses avec les ministres arménien et azerbaïdjanais des Affaires étrangères et les co-présidents du Groupe de Minsk de l'OSCE pour se rapprocher d'une résolution pacifique du conflit au Haut-Karabakh», a indiqué le département.

Selon lui, les ministres arménien et azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Zohrab Mnatsakanian et Jehun Baïramov, ont rencontré le 24 octobre le secrétaire d'État adjoint américain, Steven Bigan.

Pendant les entretiens, les ministres «ont réaffirmé l’attachement de leur pays au respect de l’accord sur le cessez-le-feu signé à Moscou le 10 octobre, ce qui a été confirmé dans la déclaration du 17 octobre à Paris conformément à la déclaration conjointe adoptée par les Présidents Donald Trump, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine le 1er octobre 2020», a poursuivi le département.

Le secrétaire d'État Mike Pompeo a confirmé sur Twitter qu'un accord avait été trouvé avant de souligner que les ministres arménien et azerbaïdjanais s’étaient «engagés à mettre en œuvre et respecter le cessez-le-feu à partir de minuit [heure de Washington, ndlr]».

Troisième tentative 

Il s’agit de la troisième tentative d’arrêter les hostilités qui ont repris dans la zone du conflit gelé du Haut-Karabakh le 27 septembre.

Le premier cessez-le-feu, entré en vigueur le 10 octobre, devait permettre l’échange de prisonniers et de corps des soldats tués. Il avait été négocié le 9 octobre, lors d’entretiens organisés à Moscou avec la médiation russe à l’invitation du Président Poutine. Toutefois les parties ont aussitôt commencé à s'accuser mutuellement de violations de l'accord.

Une deuxième tentative d'organiser une trêve humanitaire a été entreprise dans la nuit du 17 au 18 octobre; elle a également échoué.

Le conflit se complique puisque l’Azerbaïdjan bénéficie du soutien de la Turquie, membre de l’Otan, alors que l’Arménie fait partie de l'Organisation du traité de la sécurité collective (OTSC), organisation à vocation politico-militaire qui regroupe en outre la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Russie et le Tadjikistan. La communauté internationale appelle les belligérants à faire preuve de retenue.

Dossier:
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)

Lire aussi:

Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Tags:
Azerbaïdjan, Arménie, Mike Pompeo, Département d'Etat des Etats-Unis, cessez-le-feu, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook