International
URL courte
Par
Caricatures de Mahomet: le monde musulman s’indigne (34)
226834
S'abonner

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a dénoncé les tentatives d’insulter les musulmans pour les crimes d’extrémistes isolés, quelques jours après le discours d’Emmanuel Macron sur le «séparatisme islamiste».

Les pays qui s’attaquent à l’ensemble des musulmans après des crimes commis par des extrémistes ne font qu’alimenter l’extrémisme, a déclaré lundi 26 octobre le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

«Les musulmans sont les premières victimes du "culte de la haine" alimenté par les régimes coloniaux et diffusé par leurs affiliés. Insulter 1,9 milliard de musulmans -et ce qui leur est sacré- à cause des crimes odieux d’extrémistes est un abus opportuniste de la liberté d'expression. Cela ne fait qu'alimenter l'extrémisme», a indiqué M.Zarif sur Twitter.

​Caricatures et «séparatisme islamiste»

Le ministre a publié ce message quelques jours après le discours prononcé le 21 octobre par le Président Emmanuel Macron lors de la cérémonie d’hommage à Samuel Paty, enseignant décapité dans les Yvelines pour avoir montré en classe des caricatures du prophète Mahomet.

M.Macron a alors promis que la France ne renoncerait pas aux caricatures et continuerait de défendre la liberté d’expression.

Le 2 octobre dans les Yvelines, M.Macron avait déjà dévoilé son plan d'action pour lutter contre les séparatismes»principalement l’islamisme radical, lors d'un déplacement dans les Yvelines. Il avait affirmé que l'islam était une «religion qui vi[vait] une crise partout dans le monde aujourd'hui» et promis notamment plus de contrôle sur le financement des mosquées et d’interdire le financement des imams de l'étranger.

L'enseignant Samuel Paty décapité

Le 16 octobre, Samuel Paty, professeur de 47 ans, a été retrouvé décapité non loin du collège du Bois d’Aulne où il enseignait, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Il a été tué pour avoir montré des caricatures de Mahomet lors de ses cours sur la laïcité et la liberté d’expression.

Le terroriste a été neutralisé par les forces de l’ordre par plusieurs coups de feu et a succombé à ses blessures.

Dossier:
Caricatures de Mahomet: le monde musulman s’indigne (34)

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
extrémisme, musulmans, Mohammad Javad Zarif, France, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook