International
URL courte
Par
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)
33844
S'abonner

Emmanuel Macron s'est entretenu avec le Pape François vendredi et lui a «affirmé qu'il continuerait de lutter sans relâche contre l'extrémisme afin que tous les Français puissent vivre leur foi dans la paix et sans crainte», a indiqué l'Élysée.

Au lendemain de l'attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice, le chef de l'Etat «a souhaité lui parler, au moment où les catholiques de France ont été si violemment blessés et les Français dans leur ensemble choqués par cette attaque».

«Le Pape a exprimé en retour son soutien fraternel aux Français», ajoute la présidence.

Le chef de l'État a également évoqué la mémoire du Père Hamel, assassiné dans l'église Saint-Etienne du Rouvray.

Les deux dirigeants partagent une «convergence de vue totale» sur «le rejet absolu du terrorisme et de l'idéologie de la haine qui divise, tue et met en péril la paix» ainsi que sur l'importance du dialogue entre les religions.

Le gouvernement a décidé de renforcer les mesures de sécurité autour des lieux de cultes chrétiens pour ce week-end de la Toussaint.

Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice

Trois personnes ont été tuées, dont une au moins égorgée, et plusieurs autres ont été blessées lors de l'attaque survenue le 29 octobre à Notre-Dame de Nice. L'auteur présumé a été interpellé.

Dossier:
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
extrémisme, Emmanuel Macron, Pape François, pape
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook