International
URL courte
Par
0 415
S'abonner

L'annonce des tests réussis du vaccin développé par Pfizer et BioNTech a coûté cinq milliards de dollars au fondateur de Zoom Eric Yuan, rapporte Bloomberg. Les actions de Zoom Video Communications ont perdu plus de 17% en bourse NASDAQ. Les investisseurs se détournent des nouvelles technologies au profit des secteurs touchés par la pandémie.

Les actions de Zoom ont chuté de 17% à New York lundi, diminuant la fortune de son fondateur, Eric Yuan, de 5,1 milliards de dollars, communique Bloomberg.

Cette dégringolade a suivi l'annonce par Pfizer de l'efficacité à 90% de son vaccin contre le coronavirus développé de concert avec l'entreprise allemande BioNTech.

Les actions de FedEx se sont effondrées de 5;68% et celles de Netflix, de 8,59%.

A contrario, les compagnies aériennes, les géants pétroliers et les opérateurs hôteliers ont vu leurs cours bondir.

De nombreuses entreprises dont les actions ont chuté restent cependant optimistes. Elles se disent certaines que les consommateurs continueront d’utiliser leurs services même lorsque la pandémie sera maîtrisée.

Une volatilité normale

«Je ne pense pas que la tendance autour du commerce électronique, de la communication vidéo ou du passage au cloud changera à la suite du vaccin», a déclaré Mandeep Singh, analyste chez Bloomberg Intelligence.

«Il s'agit simplement d'une volatilité normale alors que les investisseurs cherchent à se tourner vers des secteurs qui ont été déprimés en raison de la pandémie tels que les voyages, les casinos et l'hôtellerie», a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Deux suspects albanais de l’attentat de Nice de 2016 libérés suite à une erreur de procédure
Tags:
actions, NASDAQ, Zoom
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook