International
URL courte
Par
29126135
S'abonner

CNN l’a proclamé, Joe Biden l’a revendiquée, Boris Johnson et Emmanuel Macron l’ont saluée. La victoire du candidat Démocrate à l’élection présidentielle américaine semble acquise, sauf que Donald Trump n’a pas reconnu sa défaite. Décryptage d’un imbroglio judiciaire avec l’avocat François-Henri Briard.

290 grands électeurs pour Joe Biden contre 214 seulement pour Donald Trump, la messe semble dite pour les médias américains. CNN, NBC et CBS ont annoncé le 7 novembre la victoire du candidat Démocrate à l’élection présidentielle américaine, avec son succès en Pennsylvanie.

Si de nombreuses chancelleries occidentales ont immédiatement salué cette nouvelle, d’autres pays ont adopté une posture plus prudente, à commencer par la Russie et la Chine. Car le Président sortant ne reconnaît pas sa défaite, il clame même avoir remporté le scrutin, dénonçant fraudes et votes par correspondance illégaux dans certains États clefs tels que la Pennsylvanie et le Nevada. L’avocat François-Henri Briard, membre de la Société historique de la Cour suprême des États-Unis, explique à Sputnik les enjeux de la stratégie judiciaire de Donald Trump.

Lignes rouges –Jean-Baptiste Mendes reçoit François-Henri Briard, avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, membre de la Société historique de la Cour suprême des États-Unis et président de l’Institut Vergennes.

L'élection présidentielle américaine, un scrutin transparent? Me Briard répond très clairement:

«Aujourd’hui, tant que ce processus de contentieux n’est pas venu à son terme, personne ne peut dire en effet que cette élection a été sincère.»

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
fraudes électorales, Département de la Justice américain, Joe Biden, Donald Trump, présidentielle américaine 2020
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook