International
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
199112
S'abonner

Le Président français a félicité Joe Biden et sa vice-Présidente Kamala Harris, qui ont annoncé leur victoire à la présidentielle, a fait savoir l’Élysée.

Emmanuel Macron s'est entretenu mardi 10 novembre par téléphone avec Joe Biden pendant une dizaine de minutes, a annoncé la présidence.

«Le chef de l’État a félicité Joe Biden et sa vice-Présidente Kamala Harris et les a assurés de sa volonté de travailler ensemble sur les enjeux contemporains: climat, santé, lutte contre le terrorisme, défense des droits fondamentaux», a précisé l'Élysée.

Redynamiser les liens

M.Biden a informé le Président français de son intention de «redynamiser les relations bilatérales et transatlantiques, notamment à travers l'Otan et l'Union européenne», indique dans un communiqué son équipe de transition.

Le candidat démocrate a remercié M.Macron pour ses félicitations et a souhaité «renforcer les relations entre les États-Unis et la France, leur plus ancien allié».

Le candidat démocrate, qui a annoncé sa victoire samedi 7 novembre, a reçu lundi un appel du Premier ministre canadien, Justin Trudeau. Plus tôt mardi, M.Biden s'est également entretenu avec les chefs des gouvernements du Royaume-Uni et d'Irlande, ainsi qu'avec la chancelière allemande, Angela Merkel.

À l'instar de Donald Trump, Mike Pompeo n'a pas reconnu la victoire du candidat démocrate Joe Biden et a assuré qu'une «transition en douceur» vers un «second» mandat de M.Trump aurait lieu.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Feu vert du Sénat au pass sanitaire avec des garanties supplémentaires
Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Tags:
Joe Biden, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook