International
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (40)
51810
S'abonner

Alors que l’Arménie est toujours en proie à des manifestations contre l’accord sur le cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh, l’ancien chef du Service de sécurité nationale du pays a été arrêté, soupçonné de préparation de l’assassinat du Premier ministre.

Le Service de sécurité nationale d'Arménie a arrêté ce 14 novembre Artur Vanetsian, l’ancien patron de cette structure. Il est soupçonné d’avoir notamment préparé l’assassinat du Premier ministre du pays, Nikol Pachinian, a fait savoir son avocate.

«Artur Vanetsian a été invité aujourd’hui au département des enquêtes du Service de sécurité nationale et arrêté, soupçonné de complicité dans l’achat, la vente et le stockage illégaux d’armes, d’usurpation du pouvoir et de préparation de l'assassinat d’une personnalité politique, publique ou d’État», a-t-elle indiqué.

Elle a souligné que cette information était «impossible à commenter du point de vue juridique».

«C’est une persécution politique honteuse visant au maintien du pouvoir», a-t-elle encore fait remarquer.

Artur Vanetsian, qui dirige actuellement le parti d'opposition Hayrenik (Patrie), participe aux manifestations dont les participants exigent la démission de Nikol Pachinian à la suite de la signature du cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh.

L’accord sur le cessez-le-feu

Les Présidents russe et azerbaïdjanais, Vladimir Poutine et Ilham Aliev, ainsi que le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, ont signé le 9 novembre une déclaration commune sur la cessation des hostilités dans le Haut-Karabakh qui prévoit notamment le passage de plusieurs secteurs sous contrôle azerbaïdjanais.

Des milliers d’Arméniens se sont rassemblés au centre d’Erevan dès l'annonce de l'accord et ont appelé à la démission de Nikol Pachinian. Des centaines de personnes ont pénétré dans le siège du gouvernement, saccageant des bureaux.

Le parti d'opposition Arménie prospère collecte des signatures pour convoquer une session extraordinaire du parlement et annuler l’accord de paix.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (40)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Nikol Pachinian, arrestation, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook