International
URL courte
Par
2125
S'abonner

Une percée législative: la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, s'est félicitée de l'approbation du projet de loi sur les protections hygiéniques pour les femmes. Elles seront désormais mises à disposition dans les écoles, lycées et universités et à terme dans d'autres établissements.

Le projet de loi sur les protections périodiques a été approuvé par les 121 membres du parlement local écossais, lequel siège dans le quartier d’Holyrood, à Édimbourg.

Le texte prévoit que le gouvernement mette en place un programme à l'échelle nationale pour «permettre à quiconque a besoin de produits périodiques de les obtenir gratuitement».

«Les écoles, lycées et universités doivent mettre à disposition gratuitement une gamme de produits périodiques dans leurs toilettes», précise le projet de loi, ajoutant que le gouvernement écossais sera en droit d'obliger d'autres organismes publics à en fournir gratuitement.

La chef du gouvernement, Nicola Sturgeon, a remercié tous ceux qui avaient aidé à parvenir à son adoption.

«Fière de voter pour cette législation révolutionnaire, faisant de l'Écosse le premier pays au monde à fournir des produits menstruels gratuits aux personnes qui en ont besoin. Une politique importante pour les femmes et les filles», a-t-elle souligné.

La députée Monica Lennon, qui lutte contre la précarité menstruelle (où la personne ne peut pas se permettre d'acheter des produits périodiques) depuis 2016 et a été à l'origine du projet de loi, a résumé que «nous sommes tous d'accord pour dire que personne ne devrait avoir à s'inquiéter d'où viennent ses tampons ou protections réutilisables».

Il y a environ 1,57 million de personnes sujettes aux menstruations en Écosse, selon le mémorandum financier associé au projet de loi. À en juger par ce chiffre, la nouvelle loi pourrait coûter au gouvernement écossais quelque 8,7 millions de livres sterling (près de 9,7 millions d'euros) entre 2022 et 2023, bien que le coût réel dépendra du nombre de personnes qui utiliseront les produits mis à disposition.

Lire aussi:

Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
produits hygiéniques, hygiène, Nicola Sturgeon, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook